•  Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Le renard Corsac est plus petit que le renard roux. Il mesure en moyenne de 50 à 60 cm avec une queue de 25 à 35 cm pour un poids d'environ 3 kg. Ce renard est principalement de couleur gris ou gris rougeâtre sur les parties supérieures de son corps avec des nuances argentées. Les parties inférieures sont généralement blanches avec des nuances de jaune.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    La tête de ce canidé est typique du genre Vulpes avec un museau pointu et de grandes oreilles pointues et larges à la base. Ses dents sont plus petites que celles du renard roux.

    Le renard Corsac vit dans les steppes et les semi-déserts asiatiques. Il évite néanmoins les zones agricoles, les forêts et les bosquets. Ce renard s'abrite généralement dans des terriers creusés par d'autres animaux.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Le renard corsac est un animal principalement carnivore. Son alimentation se compose de rongeurs, d'insectes, de pikas, d'oiseaux et de plantes. Sa technique de chasse est typique de celle des renards. Grâce à ses grandes oreilles, il localise les bruits indiquant la présence d'une proie puis pratique le mulotage pour fondre sur sa victime.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Le renard Corsac est une espèce monogame. La période de reproduction se déroule entre janvier et mars. Après une période de gestation de 50 à 60 jours, la femelle met au monde une portée de 2 à 6 petits pesant environ 60 g chacun. Les renardeaux atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 1 an. L'espérance de vie à l'état sauvage n'est pas connue, mais la durée de vie moyenne en captivité est de 13 ans.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Bien que la persécution humaine ait éliminé beaucoup de renards et les a rendus plus nocturnes, il n'existe aucun programme de conservation pour le renard Corsac. On en sait peu sur leur nombre précis, mais la chasse et l'agriculture ont considérablement réduit les populations dans certaines zones. Le renard a disparu sur une grande partie de son aire de répartition.

    Malgré ces menaces et le manque d'informations sur les populations actuelles, la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie le renard Corsac dans la catégorie préoccupation mineure (LC).

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    - "Il est très difficile à voir. Son enclos se trouve bien caché par des arbustes et pour réussir à le prendre en photo il faut qu'il soit juste devant nous, à l'arrêt, ce qui n'arrive pas souvent" ! Pour voir d'autres photos de ce petit renard : ICI

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    56 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir 

    Voici un petit animal que je ne connaissais pas. 

    "Dasyprocta prymnolopha" ou Agouti à dos noir est une espèce de rongeur de la famille des Dasyproctidae. C'est une espèce de mammifère terrestre vivant dans des régions semi-arides endémique du Brésil.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    L'Agouti à dos noir ressemble à un gros rat sur échasses, un gros rat sans queue. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    Il pèse 2 kg pour une taille d'environ 40 centimètres à l'âge adulte. Ce rongeur est réputé pour être rapide et infatigable.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    L'espèce a été décrite pour la première fois en 1831 par le zoologiste allemand Johann Georg Wagler (1800-1832).

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    L'Agouti à dos noir préfère vivre seul ou en couple. Il défend un territoire farouchement contre ses semblables. Son territoire est délimité par des sécrétions particulièrement fortes provenant de ses glandes anales.

    La femelle Agouti à dos noir donne naissance de 2 à 5 petits, après une gestation de 3,5 mois.

    L'Agouti à dos noir se nourrit de graines, noix du Brésil, et fruits tombés. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    C'est grâce à une partie des graines d'arbres que les agoutis enfouissent en garde manger qu'une partie va germer. Notamment l'arbre des noix du Brésil, que l'agouti à dos noir est un des seuls à ronger. S'il venait à disparaître il en serait de même pour ses noix.

    * Renseignements pris sur place (Ménagerie, le Zoo du Jardin des Plantes) - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    77 commentaires
  • La photo du weekend : L'abeille et le Panda Roux

    "Le bonheur pour une abeille ou un panda (roux) est d'exister. Pour l'homme, c'est de le savoir et de s'en émerveiller." d'après une citation de Jacques-Yves Cousteau.

    La photo du weekend : La Panda Roux et l'abeille

     Cliquez sur la photo pour la voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    51 commentaires
  • Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    3 jeunes Caracals (Caracal caracal) sont nés à la Ménagerie le 12 février 2017.

    Leur mère Sanaa, âgée de 3 ans, arrivée du zoo de Copenhague en février 2015 et leur père Black Ear, âgé de 6 ans, arrivée du zoo de Cracovie en octobre 2012, sont ainsi parents pour la 2ème année consécutive.

     Un beau cadeau pour marquer l’arrivée du printemps !

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    Ils dorment encore beaucoup ...  

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    Black Ear, le papa 

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    * Voir la page Facebook de la Ménagerie, le Zoo du Jardin des Plantes : https://www.facebook.com/menageriezoodujardindesplantes/?fref=ts 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires
  • Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

    Il faisait vraiment très beau ce weekend du 8 et 9 avril 2017 ... Suite de mes photos.

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017

      

    Rambouillet : Suite de ma balade du 8 avril 2017 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    72 commentaires
  • Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

    Une balade tout en rose ... 

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

     

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

      

    Rambouillet : Dès que le printemps revient ...

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    71 commentaires
  • J'ai été taguée par Sophie, du blog "Les Bonheurs de Sophie" voir son blog : ICI et une fois n'est pas coutume, j'ai accepté de répondre à ses 11 questions. 

    1) Pourquoi un blog ?

    J'ai ouvert mon tout premier blog "Ruthie" tout à fait par hasard en juillet 2006, chez Orange Blog (Plateforme qui n'existe plus aujourd'hui). "Ruthie" a été ouvert avec un tout petit portable, en Wap et je devais acheter des cartes de rechargement pour répondre à mes commentaires. Ensuite avec internet j'ai eu deux autres blogs : "Pivoine75" et "PivoinesBlanches". A la fermeture des blogs "Orange" j'ai continué l'aventure chez Overblog : "TititeParisienne" et aujourd'hui sur Eklablog : "Une fleur de Paris". Ce qui est "drôle" c'est qu'aujourd'hui j'ai encore certains amis blogueurs "rencontré" à l'époque de "Ruthie" ! 

    2) Que vous apporte un blog et qu'y rechercher-vous ? 

    Mon blog a pour but de "rencontrer" d'autres photographes amateurs comme moi, pour partager nos photos et aussi des conseils. J'ai appris beaucoup et j'ai fait beaucoup de progrès (j'en ai encore à faire) grâce à certains blogueurs, que je remercie ici.

    3) Quelle est votre conception du bonheur ? 

    Vaste sujet ... Le bonheur c'est de voir mes enfants heureux, de les voir rire et de réaliser leurs rêves. Le bonheur c'est de me retrouver en balade avec mon appareil photo, en pleine Nature, au milieu des oiseaux, des fleurs et des arbres.

    4) Dans quel pays aimeriez-vous vivre ? 

    Chez moi, tout simplement, en France. Mon rêve, vivre comme mon grand-père (qui était garde-forestier dans une forêt en Normandie) aux milieux des arbres et des oiseaux. 

    5) Une citation qui vous ressemble :

    "C'est juste un mauvais jour, pas une mauvaise vie" (anonyme)

    6) On vous offre un voyage, lequel voudriez-vous faire ? 

    Au Canada, au Québec plus exactement. Mon rêve rencontrer des Baleines à bosse sur le Saint-Laurent.

    7) Quelle est pour vous la plus belle qualité d'un homme ou d'une femme ? 

    Le respect de l'autre.  Que mes amis soient noirs, blancs, rouges, juifs, chrétiens ou musulmans ou mitigés cochons d'inde je m'en fous royalement, je veux juste que les gens se respectent, j'en ai marre de voir des gens se jeter des injures à la figure car différents ... hélas il suffit de voir les actualités chaque jour pour se rendre compte que le respect de l'autre n'existe plus ... 

    8) Seriez-vous prête à vous investir dans la cause animale ? si oui, comment ? 

    Oui j'aimerais bien, mais justement je ne sais pas comment faire. La protection animale est très importante pour moi, et j'enrage quand je vois que des gens abattent des loups, et massacrent des baleines, c'est une honte !

    9) Que pensez-vous des végétariens ? 

    Beaucoup de mes amis et membres de ma famille sont végétariens. Je respecte leur choix et qui sait peut être qu'un jour ... 

    10) Peut-on aimer les animaux et les manger ? 

    Bon logiquement non. Mais c'est une question d'éducation. Je suis née dans une famille qui mange de la viande, donc la question ne s'est jamais vraiment posée. 

    11) Pensez-vous qu'il y ait trop de familiarité dans un blog ? 

    Non, dans l'ensemble ça va. Quand on me pose une question indiscrète, je n'y répond pas, voilà tout. 

    J'ai été taguée ...

    Croupions de Colvert lol !

    J'ai été taguée ...

     Mon copain le héron, il était loin, mais je l'ai eu quand même - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    46 commentaires
  • Parvis des Droits de l'Homme ou esplanade du Trocadéro

    Le Parvis des Droits de l'homme ou esplanade du Trocadéro est situé à Paris, Place du Trocadéro. Le nom de parvis des droits de l’homme a été donné en 1985, à l’initiative de François Mittérrand, président de la République française. Ce parvis sépare les deux ailes du palais de Chaillot donne sur la place du Trocadéro (devenue officiellement la place du Trocadéro et du 11 Novembre en 1978) et domine les jardins du Trocadéro. Il existe des locaux sous ce parvis qui a parfois été utilisé par des rollers et des skateboards alors que cette dalle n’a pas été conçue pour cet usage. La vue privilégiée sur la tour Eiffel en fait un lieu apprécié des touristes.

    Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme

    Il entendait rappeler ainsi que c'est au Palais de Chaillot, sous le parvis du Trocadéro, que fut adoptée, le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des droits de l'Homme, dont un des rédacteurs principaux était M. René Cassin. À l'entrée du parvis, une dalle scellée en 1985 (lorsque le parvis fut renommé parvis des Droits de l'homme) proclame que « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (article 1 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen de 1789). 

    Le 17 octobre 1987, à l’initiative du père Joseph Wresinski, une seconde dalle a été scellée à l'autre extrémité du parvis. Elle est ainsi rédigée : « Le 17 octobre 1987, des défenseurs des droits de l’homme et du citoyen de tous pays se sont rassemblés sur ce parvis. Ils ont rendu hommage aux victimes de la faim, de l’ignorance et de la violence. Ils ont affirmé leur conviction que la misère n’est pas fatale. Ils ont proclamé leur solidarité avec ceux qui luttent à travers le monde pour la détruire. Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. Père Joseph Wresinski. »

    L’inauguration de cette dalle est à l’origine de la création de la " Journée mondiale du refus de la misère, " , célébrée chaque année le 17 octobre, et reconnue officiellement par l'Assemblée générale des Nations Unies sous l'appellation de " Journée Internationale pour l'élimination de la pauvreté. " 

    * Sources : ICI

    Statues en bronze dorées (1937)

    A gauche, en se tenant face à la Tour Eiffel : 

    Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme  

    Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme

    A droite, en se tenant face à la Tour Eiffel :

    Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme

    Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme

    Cliquez sur les photos pour les voir plus nettes (Photos prises avec mon petit Coolpix et que j'ai agrandi).

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    36 commentaires
  • Jardins du Trocadéro, terrasse intermédiaire : Hercule domptant un bison d'Albert Pommier

    Statue d'Albert Pommier (1880-1944) : Hercule domptant un bison 

    Albert Pommier fut l'élève de Barrias à l'école des Beaux Arts de Paris. Bénéficiant d'une bourse, il se rend à la Villa Abd-el-Tif d'Alger afin de parfaire son art. Il doit dès lors répondre à de nombreuses et importantes commandes notamment en 1937 où il réalise un groupe monumental pour le Palais de Chaillot durant l'Exposition Internationale.

    Jardins du Trocadéro : Hercule domptant un bison d'Albert Pommier

    La statue « Hercule domptant un bison » se trouve devant l’aile gauche de la façade du Palais de Chaillot, Palais de Chaillot, devant le Musée de la Marine. 

    Jardins du Trocadéro : Hercule domptant un bison d'Albert Pommier

    Elle se trouve sur la terrasse intermédiaire et a été réalisée en bronze en 1937 par Albert Pommier (1880-1944).

    * Sources : ICI et Wikipédia

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Jardins du Trocadéro : sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

     Georges Lucien Guyot (né en 1885 à Paris, mort en 1973), est un artiste animalier français.

    Dès son plus jeune âge, Georges Guyot fit preuve de capacités artistiques, mais les conditions modestes de ses parents ne lui permirent pas de faire des études d'art. Il fit donc son apprentissage chez un sculpteur sur bois. Guyot excellait à copier des œuvres des XVe, XVIe, et XVIIe siècles, mais très vite il montra un attrait pour la nature. Cet attirance le mena au Jardin des Plantes où il pouvait étudier les fauves et traduire ses observations en sculptures et peintures.

    Très en vogue à son époque, il dut cependant attendre 1970 pour avoir une exposition consacrée uniquement à ses œuvres.

    Modèle : chien, cheval - Date : 1937 - Matériaux : Bronze doré - Acquisition : Commande Exposition Universelle de 1937 - Troisième République.

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

     

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

    Figure familière de Montmartre, Georges Guyot fut l'hôte du Bateau-Lavoir dès l'époque du cubisme. En 1931, il rejoignit le groupe des Douze, créé par François Pompon et Jane Poupelet et qui rassemblait des sculpteurs comme Marcel Lémar, Paul Jouve, André Margat, Jean-Claude de Saint-Marceaux ou Georges Hilbert. À la libération, il est élu maire de la commune de Neuville-sur-Oise. Très en vogue à son époque, il dut cependant attendre 1970 pour avoir une exposition consacrée uniquement à ses œuvres. Il occupe l'atelier de Picasso au Bateau-Lavoir où il meurt en 1973.

    * Pour en savoir plus :ICI

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

     

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

     Sculptures "Taureau et Daim" de Paul Jouve (1880-1973)

    Paul Jouve, né le 16 mars 1878 à Marlotte (Seine-et-Marne) et mort à Paris le 13 mai 1973, est un peintre, sculpteur et céramiste français, membre de l'Académie des beaux-arts.

    Il est le fils du peintre et photographe Auguste Jouve.

    Sa vocation de peintre animalier s'éveille au cours de ses fréquentes promenades au jardin des plantes de Paris, alors qu'il est encore élève à l'École des arts décoratifs et du Muséum national d'histoire naturelle de Paris.

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

    Il expose des toiles au Salon des artistes français de 1893. En 1904, il rejoint Hambourg et Anvers, attiré par leurs grands jardins zoologiques. Il est l'un des premiers collaborateurs de la revue L'Assiette au beurre. Premiers lauréats du prix Abd-el-Tif, Paul Jouve et son ami Léon Cauvy sont pensionnaires de la Villa Abd-el-Tif en 1907. Il épouse à Alger la fille du peintre orientaliste Maxime Noiré. Il est l'un des premiers peintres à se rendre dans le Hoggar. Considéré comme parmi l'un des meilleurs peintres animaliers français, il illustre, entre 1906 et 1914, Le Livre de la jungle de Rudyard Kipling. Paul Jouve participe aux Expositions universelles de 1900, 1925 et 1937 à Paris, il reçoit une médaille d'or pour chacune de ses participations. Il reçoit également la médaille d'or pour sa participation à l'Exposition coloniale internationale de 1931 à Paris, et c'est une de ses œuvres, qui illustre la couverture du livre d'or de l'exposition. Artiste fécond, avec ses amis du groupe des animaliers, Jacques Nam, Édouard-Marcel Sandoz, Auguste Trémont, et Gaston Suisse, Paul Jouve prend part à de très nombreuses expositions en France et à l'étranger. Ses croquis et dessins, dans l'esprit de l'Art déco, sont ceux d'un sculpteur, art qu'il pratique également.

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

     

    Jardins du Trocadéro : Sculptures "Chevaux et Chien" de Georges Lucien Guyot

    * Pour en savoir plus : ICI

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    65 commentaires
  • Jardins du Trocadéro : La Femme de Daniel Bacqué et l'Homme de Pierre Traverse

    Daniel Bacqué naquit à Vianne (Lot-et-Garonne) le 20 septembre 1874.

    Son père était ébéniste d'État chargé de la restauration et de la maintenance du mobilier national.  Parti pour Paris, il fut l'élève de Bourdelle.

    À Paris, il se lia d'amitié avec le peintre Raoul Dastrac, Gascon comme lui, et leurs ateliers étaient tous deux situés rue du Pot de Fer, derrière le Panthéon, quartier des artistes.

    Il exposa aux Artistes Français à partir de 1900 et obtint une médaille de troisième classe en 1910, une de deuxième classe en 1911 et la médaille d'or en 1922. Puis il fut classé hors concours.

    Jardins du Trocadéro : La Femme de Daniel Bacqué et l'Homme de Pierre Traverse

    Pour l'Exposition de Paris de 1937, il sculpta sur place, dans un énorme bloc de grès, une statue "La Femme", qui est toujours en place au-dessus des jets d'eau du Bassin du Trocadéro.

    Jardins du Trocadéro : La Femme de Daniel Bacqué et l'Homme de Pierre Traverse

     * Sources : ICI et pour Daniel Bacqué :  ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    L'Homme de Pierre Traverse 

    Pierre Traverse (1892-1979), sculpteur français , élève d'Injalbert, disciple de Bourdelle et Joseph Bernard, se réclame de la grande tradition classique. Il expose dans de nombreux Salons, notamment celui des Artistes Français, le Salon d'Automne et le Salon des Artistes Décorateurs. Digne représentant de la sculpture en pierre réalisée par taille directe, il obtient la première médaille d'or au Salon des Artistes Français en 1926, et le prix Blumenthal en 1932.

    * Pour en savoir plus sur Pierre Traverse :  ICI

    Son oeuvre la plus connue de cette période est son Homme, réalisé en 1937 pour les jardins du Palais de Chaillot.

    Jardins du Trocadéro : La Femme de Daniel Bacqué et l'Homme de Pierre Traverse

     L'Homme admirant les fontaines et les sculptures du Jardin du Trocadéro.

     

    (Ces photos de "l'Homme", ont été prises avec mon tout premier Nikon, un petit Coolpix) - "Taureau et Daim" de Paul Jouve

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    61 commentaires
  • Jardins du Trocadéro : " La Joie de vivre " de Léon Ernest Drivier

    Léon-Ernest Drivier, né à Grenoble le 22 octobre 1878 et mort à Paris en 1951, est un sculpteur et illustrateur français.

    Né d'un père artisan gantier à Grenoble, il entra à l'Ecole des Beaux-Arts, puis travailla à partir de 1907 dans l'atelier d' Auguste Rodin. Il fut l'ami des sculpteurs Auguste de Niederhausern, Gaston Schnegg, Jane Poupelet, Antoine Bourdelle. En 1918, il réalisa le buste officiel de la France victorieuse. Sa première époque s'apparentait au néo-romantisme, puis il se rapprocha du néo-classicisme de Charles Despiau. Il fut élu membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1943... 

    Je vous présente aujourd'hui " La joie de Vivre " de Léon Ernest Drivier.

    " La joie de vivre " a été sculptée en 1937 pour l'Exposition Universelle de la même année.

    C'est un bloc sculpté en ronde-bosse, qui se trouve dans les Jardins du Trocadéro. 

    Jardins du Trocadéro : "La joie de vivre" de Léon Ernest Drivier 

    On aperçoit au fond, un autre bloc taillé, c'est " La Jeunesse " de Pierre Poisson (1876-1953) 

    Jardins du Trocadéro : "La joie de vivre" de Léon Ernest Drivier

     

    Jardins du Trocadéro : "La joie de vivre" de Léon Ernest Drivier

     

    Jardins du Trocadéro : "La joie de vivre" de Léon Ernest Drivier

    * Sources : Wikipédia et informations personnelles  

    Jardins du Trocadéro : "La joie de vivre" de Léon Ernest Drivier

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    39 commentaires
  • La fontaine du Trocadéro ou fontaine de Varsovie

    La fontaine du Trocadéro ou fontaine de Varsovie est une fontaine située dans les jardins du Trocadéro, en contrebas du palais de Chaillot, dans le 16e arrondissement de Paris. 

    L’emprise de la fontaine du Trocadéro (pelouses et bassins) forme un îlot délimité par quatre voies publiques : la place de Varsovie (nommée en 1928), l’ avenue Albert-Ier-de Monaco (nommée en 1932), l’ avenue Hussein Ier de Jordanie (nommée en 1999) et l’ avenue Gustave V de Suède (nommée en 1951).

    La fontaine du Trocadéro se présente sous la forme d'un bassin rectangulaire, « surmonté d'une série de petits bassins symétriques fonctionnant en circuit fermés ». Vingt canons à eau obliques d'une portée de 50 mètres, 56 gerbes d'une portée de 7 mètres et 12 colonnes d'eau d'une portée de 7 mètres propulsent en hauteur 5 700 litres d'eau par seconde.

    Jardins du Trocadéro : La fontaine de Varsovie

     

    Jardins du Trocadéro : La fontaine de Varsovie

    Deux sculptures encadrent la fontaine au niveau de la Seine, en ronde-bosse : Le Joie de Vivre de Léon-Ernest Drivier et La Jeunesse de Pierre Poisson. Une sculpture représentant des chevaux et un chien, par Georges Cuyot, et une autre, de Paul Jouve, représentant un taureau et un daim, ornementent les bassins supérieurs, alors que deux statues de Pierre Traverse (L'Homme) et de Daniel Bacqué (La Femme) surpombent l'édifice. Des illuminations nocturnes sont intégrées à la fontaine.

    Jardins du Trocadéro : La fontaine de Varsovie

    "Taureau et Daim" de Paul Jouve

    Jardins du Trocadéro : La fontaine de Varsovie

    " Chevaux et chien " de Georges Cuyot

    * Pour en savoir plus : ICI

    Jardins du Trocadéro : La fontaine de Varsovie

     Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • Château de Rambouillet : Travaux de restauration 

    Depuis février 2015 de lourds et hauts échafaudages ont recouvert l'aile Ouest du château de Rambouillet. 

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Le château se refait ainsi une beauté, sous l’impulsion du Centre des monuments nationaux.

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Les toitures, montées en 1961, seront remises à neuf, tandis que façades et menuiseries recevront les soins des divers artisans en vue d’améliorer la présentation d’ensemble du château.

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Prévus jusqu’en 2017, ces travaux concernent l’ensemble du monument, corps de logis principal inclus.  Cette restauration de l’enveloppe extérieure du château est une étape indispensable avant d’envisager la rénovation des salons intérieurs. 

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Le château ferme ses portes au printemps 2016 et pour toute la durée des travaux. Toutefois, les jardins, la Laiterie de la reine Marie-Antoinette et la Chaumière aux coquillages demeurent ouverts à la visite.

    * En savoir plus : ICI

    Que voir pendant les travaux de restauration du château ?

    L’ensemble du bâti se développe au cœur d’un véritable écrin de verdure d’environ 150 hectares et composé de jardins aménagés à différentes époques : jardin régulier dit « à la française », jardin anglo-chinois, arboretum et jardin paysager du XIXème siècle invitent les visiteurs à une agréable promenade champêtre.

    Et pourquoi ne pas découvrir ses jardins en rosalies, véhicules électriques ou même en barques ? Pour plus de renseignements, rendez-vous ici. 

    Vivement que la restauration se termine et qu'on nous rende notre château !! 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    69 commentaires
  • Rencontre à Rambouillet

    Il a fait vraiment très beau ce weekend à Rambouillet. J'en ai profité pour prendre quelques clichés d'une belle rencontre. 

    L'homme et les oies (Rambouillet)

      

    L'homme et les oies (Rambouillet)

     

    Rencontre à Rambouillet

     

    Rencontre à Rambouillet

     

    Rencontre à Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    72 commentaires
  • Weekend à Rambouillet

    Weekend à Rambouillet

     

    Weekend à Rambouillet

      

    Weekend à Rambouillet

    Oies Bernache du Canada

    L'élevage des moutons à la Bergerie Nationale

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires