• Les Abattoirs de la Villette

    Les Abattoirs de la Villette

    Les abattoirs de la Villette, également appelé marché aux bestiaux de la Villette, étaient de célèbres abattoirs parisiens et un haut lieu de la culture alimentaire parisienne au même titre que les Halles de Paris.

    Les Abattoirs de la Villette

    Entrée principale porte de la Villette vers 1900.

    En 1859, est décidé la création des abattoirs et du marché à bestiaux de la Villette destinés à remplacer cinq grands abattoirs (Montmartre,Ménilmontant, Roule sur la rive droite ; Grenelle et Villejuif sur la rive gauche) et d'autres plus petits. Le marché aux bestiaux doit prendre le relai de ceux de Poissy et de Sceaux.

    Les Abattoirs de la Villette

    Vers 1900.

    Les Abattoirs de la Villette

    Vue générale, toujours du côté porte de la Villette.

    Le marché aux bestiaux est établi entre le canal de l'Ourcq, la route d'Allemagne (actuelle avenue Jean-Jaurès) et les fortifications de Paris. Les abattoirs sont construits de l'autre côté du canal entre les fortifications, le canal Saint-Denis et la rue de Flandre (actuellement avenue Corentin-Cariou).

    Les Abattoirs de la Villette

    Ce choix permet d'éloigner ces nouveaux abattoirs du centre ville.

    Les travaux commencent en 1860 et s'achèvent en 1867. La plupart des bâtiments sont l'œuvre de l'architecte Jules de Mérindol (1815-1888), élève de Victor Baltard, assisté de Louis-Adolphe Janvier.

    Les Abattoirs de la Villette

    L'établissement est desservi par deux gares situées sur un embranchement de la ligne de Petite Ceinture :

    • la gare de Paris-Bestiaux, au sud du canal de l'Ourcq, au niveau du marché aux bestiaux ;
    • la gare de Paris-Abattoirs, au nord du canal, au niveau des abattoirs proprement dit.

    Les Abattoirs de la Villette

     

    Les Abattoirs de la Villette

    L'ensemble occupe 39 hectares.

    Les Abattoirs de la Villette

    Entrée du côté Porte de Pantin ( chez moi, ça a bien changé) !

    En 1900, le Concours général agricole est organisé à la Villette.

    À cette occasion est organisée la Promenade du Bœuf Gras, qui n'était plus sorti depuis 1897 et qui est aussi la Fête des bouchers parisiens.

    Les Abattoirs de la Villette

    Le 16 mars 1902, le Bœuf Gras défile à nouveau au départ et dans le quartier des abattoirs de la Villette.

    Les Abattoirs de la Villette

    En 1906, 1907 et 1908, à l'occasion de cette fête ont lieu des lancements de ballons depuis la place des Abattoirs, aux abattoirs de la Villette.

    Les Abattoirs de la Villette

    Le cortège du Boeuf-Gras des abattoirs de la Villette et son conducteur. Mi-Carême. Paris, 1908.

    © Jacques Boyer / Roger-Viollet

    En 1907, défilent deux Bœufs Gras à deux dates différentes : le 10 février, Vaugirard 1er Bœuf Gras de la Rive gauche (abattoirs de Vaugirard).

    À l'époque, les abattoirs de Vaugirard sont les autres grands abattoirs parisiens, moins importants que ceux de la Villette.

    Et le 14 avril défile Givrillot, 1750 kilos, Bœuf Gras de la Rive droite (abattoirs de la Villette).

    En 1949, les abattoirs de la Villette sont jugés vétustes. Leur reconstruction est décidée.

    Les 27 mai 1951 et 20 avril 1952, la Promenade du Bœuf Gras a lieu au départ et dans le quartier des abattoirs de la Villette.

    Ce sont ses dernières sorties avant le début de la renaissance du Carnaval de Paris en 1993 et le défilé du Bœuf Gras de septembre 1998.

    Les Abattoirs de la Villette

       

    Les Abattoirs de la Villette

      

    Les Abattoirs de la Villette

     

    Les Abattoirs de la Villette

     

    Les Abattoirs de la Villette

     

    Les Abattoirs de la Villette  La suppression

    La reconstruction des abattoirs de la Villette s'avère excessivement coûteuse et interminable. Elle s'interrompt finalement faute de crédits en 1967. C'est un scandale financier dénoncé dans un rapport du Sénat et baptisé par la presse « le scandale de la Villette ».

    Les Abattoirs de la Villette

    L'ensemble des activités du site est supprimé à compter du 15 mars 1974.

    Excepté la Grande halle de la Villette (ancienne « Halle aux Bœufs ») et quelques autres éléments comme la fontaine aux Lions de Nubie (qui servait d'abreuvoir pour le bétail ), une grande partie des bâtiments est démolie. (voir mes articles du 27 et 28 novembre 2015).

    Ainsi, des deux petites halles encadrant la « Halle aux Bœufs », seule la « Halle aux Veaux », très abimée, a été totalement détruite en 1980, alors la « Halle aux Moutons » fut complètement démontée en 1986, et achetée par le département de la Seine-Saint-Denis dans l'espoir de la remonter sur un autre site, ce qui n'est toujours pas le cas aujourd'hui (les divers éléments de sa charpente sont donc toujours entreposés dans les locaux d'Affimet, une filiale de Pechiney, à Dammarie-les-Lys en Seine-et-Marne) La structure en béton armé du projet inachevé de la grande salle des ventes des abattoirs a été partiellement conservée par l'architecte Adrien Fainsilber, pour construire la Cité des sciences et de l'industrie.

    Les Abattoirs de la Villette

    Entrée du côté Porte de Pantin.

    Les Abattoirs de la Villette

     

    Les Abattoirs de la Villette

     

    Les Abattoirs de la Villette

    À l'époque, l'ensemble des abattoirs de la Villette occupait une superficie de 54 hectares.

    Les Abattoirs de la Villette

    À la place des abattoirs de la Villette on trouve aujourd'hui des lieux d'études, loisirs et distractions : Parc de la Villette, Cité de la musique, Cité des sciences et de l'industrie, Zénith de Paris, le Cabaret sauvage, etc.

    Bâtiments conservés des anciens abattoirs

    Rien ne subsiste des abattoirs proprement dit. Ont été conservés en revanche dans le parc de la Villette divers vestiges de l'ancien marché aux bestiaux, inscrits pour partie, ou en totalité, aux monuments historiques :

    • Grande halle de la Villette, ancienne « halle aux bœufs ». Elle est la plus grande des trois halles de vente aux bestiaux et la seule à avoir conservé son emplacement initial.
    • Le pavillon de la Bourse (à gauche de la Grande halle), ancienne bourse aux bestiaux abritant une criée et actuel Théâtre Paris-Villette,
    • Le pavillon Janvier (à droite de la Grande halle), ancien bâtiment administratif (services de police et poste) et actuel siège de l'EPPGHV,
    • Le pavillon du Charolais (derrière la Grande halle), ancienne buvette du marché aux bestiaux, et actuel TARMAC de la Villette,
    • Le pavillon des Maquettes (derrière la Grande halle) abrite désormais l'Association de prévention du site de la Villette (APSV),
    • La fontaine aux Lions de Nubie (face à la Grande halle), construite en 1811 par Pierre-Simon Girard pour la place du Château-d'Eau (actuelle place de la République), et installée en 1867 vers la cour du marché aux bestiaux où elle servait d'abreuvoir,
    • La Maison de la Villette (entrée côté Porte de la Villette), ou rotonde des vétérinaires, ancien fondoir à suif, est devenue le WIP Villette,
    • L'ancienne horloge (entrée côté Porte de la Villette), construite en 1877 et actuelle « folie horloge ».

    Les Abattoirs de la Villette

    L'ancienne horloge (entrée côté Porte de la Villette), construite en 1877 et actuelle « folie horloge ».

    * pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Abattoirs_de_la_Villette

    « Parc de la Villette : La fontaine aux Lions de Nubie ... ancien abreuvoir aux bestiauxCorentin Cariou portrait d'un résistant du 19ème arrondissement de Paris. »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 12:42

                                    Lundi 30 Novembre 2015

                                              Saint André

    «Lorsqu’on jette des petits rayons de bonheur dans la vie d’autrui, l’éclat finit toujours par rejaillir sur soi» – Louis Fortin

       Merci pour votre visite et votre commentaire ...

    2
    Lundi 30 Novembre 2015 à 06:20

    Bonjour Véro ! C'est immense et tu possèdes une belle collection de vieilles cartes ! Ca me fiche les frissons pour les animaux lmais c'est la vie ... bisous bon lundi douce semaine !

    3
    Lundi 30 Novembre 2015 à 06:41
    Article très intéressant, c'est comme si qu'on y était avec ces belles cartes postales anciennes. Merci beaucoup. Belle semaine
    4
    Lundi 30 Novembre 2015 à 06:48

    Coucou chère Véronique

    Waouuuuuu j'adore ce genre de billet c'est top cool

    J'ai pris le temps d'admirer les magnifiques clichés d'antan mais pas de lire , hélas le matin je ne peux être attentive mais sois en sûr quand début d'après-midi l'heure où je me pose vraiment , je vais me régaler à te lire .

    Bonne journée la belle

    Gros bisous 

    5
    Lundi 30 Novembre 2015 à 06:48

    ben dis voir c'etait géant le truc ... tu veux que je te dise.. c'etait largement mieux avant !!! hein ... au moins ils mangeaient de la viande française, qui voyageait pas !!!  c'etait du made in france !!!  le progrès c'est bien beau mais trop ça va pas ,  la preuve, tout s'écroule ...

    très sympa ta documentation sur le sujet.

    ça me fait rire la tête des bouchers !!!  ils n'ont pas l'air commode hein !!!

    bon allez on y retourne, j'ai avalé mon smecta, faut que je le prenne longtemps avant de déjeuner.. je déjeune à 7H donc je l'ai pris à 6H30.

    J'espère que la crise de ta fille s'est calmée rapidement,  nous avons une classe CLIS à l'école, et carla l'avs de cette classe aide les élèves à garder l'attention, pendant le cours, certains font des crises parfois, elle est obligée de sortir avec eux, et de leur parler de les calmer .  chose pas toujours facile.

    bon lundi à toi, il fait plus doux, je t'embrasse, une caresse à bagherra, bibi flo

     

    6
    Lundi 30 Novembre 2015 à 07:18
    Bonjour Véronique merci pour ton billet très intéressant bonne journée bisous
    7
    Lundi 30 Novembre 2015 à 07:21

    C'était un monde vraiment à part avec ces propres règles.

    Bises et bon lundi,

    Daniel.

    8
    Lundi 30 Novembre 2015 à 07:42
    Chadou skynet

    Bonjour Véronique,magnifique ta documentation sur les abattoirs !   C'est une nouvelle semaine qui commence et c'est encore avec un ciel tout étoilé que je passe te faire un petit coucou pour te dire bonjour, j'espère que tu as bien dormi et que tu vas bien, moi je vais pas trop mal, je t'envoie des corbeilles pleines de bisous dans un wagon fait d'amour, tiré par la locomotive de l'amitié sur les rails de la tendresse, jusqu'à la gare du bonheur, que ta journée soit belle. Gros bisous et douces caresses pour Bagherra ♥ 

    9
    Lundi 30 Novembre 2015 à 07:58

    Bonjour Véronique

    C'est toujours un agréable moment quand je rentre sur ton blog

    j'adore cet article, il me fait penser a mon village autrefois quand j’étais gamine tout lui ressemble

    et comme j'adore les photos noir et blanc c'est encore mieux

    je te souhaite un bon début de semaine

    gros bisous

    10
    Lundi 30 Novembre 2015 à 08:11

    Bonjour Véronique, C'est bien ce qu'il me semblait!. Dans tes articles précédents, je ne reconnaissais pas l'horloge ni la fontaine des lions. Bien sûr, c'était chez toi! Là, je retrouve "mon" horloge qui est indépendante des autres bâtiments. C'est donc de mon côté Porte de la Villette, soit mon ex chez moi! Bien évidemment, je ne peux visualiser que tes cartes postales anciennes car tes propres photos ne sont toujours pas visibles. Maintenant, je vais me préparer pour aller faire mon réappro. Pas la forme, je suis réveillée depuis 2 h du matin. Passe un bon début de semaine. Amitiés sincères. TATOU

    11
    Lundi 30 Novembre 2015 à 08:15

    Je me rappelle ce fameux scandale de La Villette : que d'argent jeté par les fenêtres !

    12
    Lundi 30 Novembre 2015 à 08:25

    Bonjour Véronique, super cet article quelle évolution !!!

    Merci

    Bises

    13
    Lundi 30 Novembre 2015 à 08:39

    bonjour véronique

     je ne suis pourtant pas végétarienne , mais par contre j aie énormément de mal a voir les animaux se faire tués dans les abattoirs ou autre et je n y peux rien et pourtant mon dieu qu il y en a meme faut l avouer a se faire massacrer carrement , parlons d autres choses

     ce matin comme souvent le lundi je vais faire mon ménage pour etre tranquille apres ,je vais aller acheter mon pain et marcher , la routine quoi

     ça devient barbant a la longue , mon mari n aimant pas biens ortir ou il lui faut de la compagnie autre que moi pour marcher

     je te souhaite un doux lundi et je t embrasse

    14
    Lundi 30 Novembre 2015 à 08:59

    Très interessant....   C'était un autre monde...  

    Bonne journée

    Jean

    15
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:04

    oups... dur dur.. je sais que je fais l autruche mais j ai du mal avec ce genre d images... bisous

    16
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:11

    bonjour véro

    magnifique reportage historique sur ces abattoirs !! tout un pan de l'histoire de Paris. BRAVO et merci pour ce moment de culture !!

    bonne journée, bises, maurice

    17
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:11

    Bonjour Véro, les choses ont bien changé depuis cette époque , le ventre de Paris à pris de l'embonpoint et pour cause...Ta doc est toujours top....Belle journée ..Bisous.

    18
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:14

    Bonjour Véronique,

    Quelle belle documentation digne d'une historienne.

    19
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:39

    Ton article est passionnant, moi qui ai connu Paris autrefois. Ca a bien changé. C'est super de recueillir autant d'archives sur ces quartiers métamorphosés. Bonne semaine

    20
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:40

    Une autre époque

    JP

    21
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:43

    ♡♡♡  Bonjour ma petite fleur  ♡♡♡

    Souvenirs souvenirs, de belles photos, le marché aux bestiaux il y avait toujours du monde et oui tout en est autrement aujourd'hui

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    22
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:48

    Toujours très émouvant de regarder ces vieux clichés 

    merci

    gérard

    23
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:50

    Bonjour Véronique

    de bien jolies photos d'antan ou le calme règnait ....ou tout était respecté je suis écoeurée de voir ce qui c'est encore passé à Paris avec les manifestants et ils se disent écolo .

    douce journée malgré les nouvelles Véro

    bisous

    Marlène

    24
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:59

    Félicitations pour ce superbe article très complet et super bien illustré

    j'ai  pris un grand plaisir à le lire et à le partager !

    bonne journée

    25
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:19

      

    Bonjour Véronique, merci pour toutes ces cartes postales qui nous montrent comment était Paris autrefois...

    Le soleil brille, bon lundi... Gros bisous

     

    26
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:21
    nays&

    Bonjour Véronique

    tes anciennes cartes sont d'une grande richesse historique...bravo Véronique pour tes recherches intéressantes, même si certaines cartes postales me font froid dans le dos....

    passe une bonne journée Véro

    bisous de chez nous **

    27
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:34

    Bonjour Véronique,

    Quelle magnifique collection de cartes ancienne magistralement présentées dans ce passionnant billet, bravo et merci

    Belle journée

    Bises

    Dany

    28
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:35

    Kikou Véronique,

    Journée pluvieuse et venteuse ! je n’aime vraiment pas ce temps.

    Petite pause avant d’aller ranger la lessive repassée.

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

    29
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:46

    Le monde de la terre, le monde paysan est celui qui nous nourrit chaque jour

    Merci à toi de l’honorer

    Ces anciennes cartes sont parlantes et moi j'adore

    Bonne semaine Véronique  

    30
    Lundi 30 Novembre 2015 à 10:55
    Evelyne, Tt Simplt

    Un régal ton article.. Quelle patience tu as.. pour notre plus grand plaisir !

    Belle journée à toi ! Bisous !

    31
    Lundi 30 Novembre 2015 à 11:00

    Je te dépose juste un gros bisou parce que j'avoue là être passée très très vite sur les photos.
    Bonne journée Véronique

    32
    Lundi 30 Novembre 2015 à 11:10

    bonjour,jme bien les cartes postales anciennes,a cette époque il y avait pas mal de monde,mais je ne pensais pas que c'était grandiose les abattoirs de la vilette,sympa toutes ses infos,jspr que tu va bien,merci de ta gentille visite sur mon petit blog,bonne après midi bise

    33
    Lundi 30 Novembre 2015 à 11:11

    Salut

    Bravo pour cet article sur les abattoirs de la Villette.

    J'aime bien ces photos d'un autre temps.

    Bonne journée

    34
    Lundi 30 Novembre 2015 à 11:19

    Que j'aime ces vieilles photos qui réflètent le vieux Paris.

    Par contre je n'aurais pas aimé vivre a cette époque.

    Bises et bonne journée.J'espère que tu restes chez toi  lol.

    35
    Lundi 30 Novembre 2015 à 12:00

    Je ne sais ps comment tu fais, mais tu as toujours de magnifiques documents à partager.

    Gros bisous

    36
    Lundi 30 Novembre 2015 à 12:16

    Bonjour Véronique,

    J'espère que vous allez bien. Très instructif votre article sur les anciens abattoirs de la Villlette, mais bon ça me choque de voirs toutes ces pauvres bêtes sans oublier non plus ces photos de trains qui amenaient ces animaux à l'abattoir. Franchement je n'aurais pas aimé habité dans ce quartier de Paris, lorsque l'on regarde ça ça donne vraiment envie d'être végétarien! De plus j'imagine que ceux qui travaillaient dans ces lieux n'étaient probablement pas des sentimentaux si j'en juge par certains visages que je vois  sur les photos c'est le moins que l'on puisse dire! Mais bon ça doit être malheureusement partout comme ça dans les abattoirs actuels, car vu la fermeture d'un abattoir récemment à cause de la maltraitance des animaux, on a de quoi se dire que les animaux ne sont pas encore respecté à notre époque, enfin bref...! Je vous souhaite une bonne journée.

    37
    Lundi 30 Novembre 2015 à 13:14

    bonjour, j'aime bien ces anciennes cartes postales, à la limite aussi voire plus intéressantes que des livres..on devine les moeurs et coutumes, pas de souci de normes d'hygiène !!

    j'espère que ton secteur n'est pas "bouché" aujourd'hui

    bises

    38
    Lundi 30 Novembre 2015 à 15:00
    Chris (cryfil)

    Bonjour Véronique, De jolies cartes postales anciennes. Bon lundi Bises

    39
    Lundi 30 Novembre 2015 à 15:21

    bonne semaine a toi

    tes photo son térrible a voir le masacre de ses pauvre bètes

    bisous

    40
    Lundi 30 Novembre 2015 à 15:45

    Merci Vero j'adore ces vielles cartes postales !

    j'ai souvent entendu parler de cet endroit mais ne connais pas , d'ailleurs qu'est ce que je connais de Paris.......pas grand chose !!

    Bonne fin de journée Vero gros bisous

    Hélène

     

    41
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:15

    Bonjour Véro , beaucoup de recherches pour ton article super intéressant , merci ! . Je me souviens de la suppression des abattoirs mais très vaguement . Bonne fin de journée , bisous , escapade , 

    42
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:22

    Bonsoir ma douce amie Véro

    Magnifiques toutes tes cartes postales anciennes, j'adore, je les trouve merveilleuses, c'est un trésor de posséder ces cartes, très bel article sur les abattoirs de la Villette, merci pour cet excellent partage.

    Merci pour ton gentil com sur mon nouveau bébé blog, l'autre devenait trop lourd et tu tireras mes zoreilles si je fais trop long ih ih ih !!!! alléger c'est mieux quand même... mais trop je n'y arriverais pas MDR !!!!!! chui trop bavarde.

    Prends bien soin de toi ma douce amie.

    Je t'embrasse très très fort de mon île très intense en chaleur en ce moment.

    43
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:35
    renee

    superbe reportage que tu nous offre et ces anciennes photos sont très belles c'est les tiennes? Si oui tu as une belles collection! Bisousssss

    44
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:43

    juste un petit coucou du soir avant d aller chercher ma puce a la piscine pour 17 h 40 j aie donc encore le temps , je pensais faire quelques course savant mais j en aie plus envie , par contre en revenant va falloir faire a manger sans doute du potage , poissons panés et gratin de pates alors ce sera vite fait  le dessert nous en mangeons tres peu , je vais  d ailleurs avoir le temps de regardé ce que l on mangera demain midi car c est souvent revenu lol

    as tu passée une bonne journée et est ce qu il  afait beau par chez toi ici c etait pas le top du tout

     gros bisous du soir

    45
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:46

    superbe reportage...chaque voyage à Paris père allait déguster une bonne entrecôte dans un bistrot face aux abattoirs...c'était le bon temps...petit copier/coller : refroidie je suis très fatiguée et n'ai pas répondu à vos commentaires depuis une semaine...j'espère récupérer durant celle-ci...Bonne semaine

    46
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:48

    Bojour Véro,

    C'est très intéressant et très détaillé mais cela me fait froid dans le dos !

    La reconversion de ce qui reste de ces abattoirs est une belle revanche suèr la démesure des anciens appétits pour la viande rouge !

    Bises .

    47
    Lundi 30 Novembre 2015 à 16:49

     merci pour l article

     un monde à part

     un monde d hommes en ce temps la  un monde rude

     j en avait entendu parler

     c'est trés  impressionnant  pour nourrir une ville  telle PARIS

     bonne fin d ejournée

     bises

    48
    Lundi 30 Novembre 2015 à 17:14

    Bonsoir Véronique .

    MERCI de nous présenter la Villette d'autrefois .

    Un superbe article .

    MERCI du partage .

    Gros bisous ... D♥n .

    49
    Lundi 30 Novembre 2015 à 17:22

    Coucou Véro

    Sais-tu que ces jolies cartes anciennes ont de la valeur. merci pour ce moment.

    bisous

    50
    Lundi 30 Novembre 2015 à 18:15

    Coucou Véro

    Ton article est intéressant... 

    Mais ces endroits où on tue les animaux me glacent le sang... 

    (Je ne mange pratiquement plus de viande... car je ne peux pas m'empêcher de penser à l'animal vivant... Je n'aime pas le rayon boucherie et lorsque je suis obligée d'acheter de la viande, je fais vite car cela me met mal à l'aise...)

    Ma sensibilité est bien trop grande et je n'aurais pas aimé m'y promener du temps où ces abattoirs étaient en service !

    Bisous du lundi

    Béa kimcat

    51
    Lundi 30 Novembre 2015 à 18:19

    ...quel remarquable reportage au travers de tes cartes, tout y est, bravo Véro!

    Bisous du soir de Mireille du sablon

    52
    Lundi 30 Novembre 2015 à 18:28
    maevina

    excellent retour dans le passé, très interessant ! j'adore je vais revoir encore un coup !

    53
    Lundi 30 Novembre 2015 à 18:28

    Bonsoir Petite Fleur,

    Très intéressant de revoir ces anciennes cartes des abattoirs et de constater l'évolution actuelle . Je connais très peu Paris et grâce à tes articles , je découvre la vie qui y règne même depuis de longues années.

    Je n'ai pas été souvent sur le PC ces derniers temps, comme je viens de passer une dizaine ( samedi) , je préparais une petite réception pour ma belle-famille et nos enfants. Oui, le temps passe , trop vite même ...

    C'est avec grand plaisir que nous nous sommes retrouvés en famille ce dimanche chez nous.

    Bisous et bonne soirée .

    54
    Lundi 30 Novembre 2015 à 18:40

    Bonsoir Véronique

    ah qu'elles sont belles ces cartes anciennes, j'adore !

    J'ai tellement de souvenirs de ces marchés aux bestiaux, plus petits évidemment, mais où j'allais avec mon grand-père ... ça s'est perdu maintenant, le marchand vient à la ferme directement avec son camion ...

    ça discutait, ça marchandait ....

    Bravo pour ton billet

    Merci de m'avoir souhaité ma fête, c'est gentil

    Bisous, bonne soirée

    55
    Lundi 30 Novembre 2015 à 20:15

    bsrVéro, toujours des articles bien documentés. Bonne soirée

    56
    Lundi 30 Novembre 2015 à 20:21

    biggrin Bonsoir, ma chère, Véronique,

    me voici, mon coucou du soir, sur ton agréable blog ! où j'ai contemplé ton  intéressant article ! Je passe te remercier, de ta bonne visite, qui me fait très plaisir, de ton bon commentaire, et du bel ajout image. Donc, tu veux hiberner jusqu'au printemps, mais bien sur, je t'attendrais, mais voilà, tu me manquerais beaucoup ! beaucoup ! puis aussi, tu manquerais à tes amis, amies, à ton entourage ! donc, tu vois, tu ne peux pas hiberner, hi ! hi !, encore là, j'ai vu que sur la capitale ce n'est pas trop le grand froid, les températures sont presque équivalentes aux nôtres, mais quand le grand froid sera là, là, déjà que tu as froid, qu'est-ce que ça sera ! faudra que tu prévois un bon pull polaire ! Je te souhaite une bonne soirée, une douce nuit bien chaud. Au plaisir, mes très tendres amitiés, de gros bisous, pour ma tite parisienne.

    57
    Lundi 30 Novembre 2015 à 20:30
    véroniqueBM

    très intéressant ton article avec toutes les photos ! du temps où les vaches étaient nourries sainement !

    passe une bonne soirée, bisous

    58
    carole
    Lundi 30 Novembre 2015 à 21:48
    Bonsoir véro une ville dans une ville et gràce à cette collection de cartes anciennes on y est,on apprend,bonne soirée,bisouxxxx.
    59
    Mardi 1er Décembre 2015 à 02:08

    Bonsoir Véronique,

    Merci pour votre commentaire. Difficile de dire quelque chose d'intelligent qui permettrait de vous rassurer et de ne plus avoir peur, et voir un médecin ne va pas régler ce problème, ce n'est pas une solution que de prendre des anti-dépresseurs ou des somnifères, car il est évident que c'est ce genre de solution qu'un médecin vous proposerait, et quand aux psychologues ce ne sont que des humains avec certes des techniques de dialogue, mais bon je crois que la meilleure façon pour vous de parvenir à surmonter votre peur est peut-être de vous dire que fort heureusement ce genre de choses n'arrive pas tous les jours dans notre pays. Je comprends tout à fait que vous ayez peur, car il est probable que vous comparez "peut-être inconsciemment" les attentats de Paris avec tout ce qui se passe en Israël ce qui expliquerais que vous ayez du mal à surmonter vos peurs, si c'est le cas il faut absolument que vous chassiez ces idées là sinon vous ne parviendrez pas à vous apaisez l'esprit. Je ne sais pas si mon raisonnement est exact, car je ne vous connais pas en vrai, mais bon je pense que si j'étais à votre place c'est ce que je penserais. De toute façon, vous savez même pour nous gens de province ces attentats on donné lieu à des discussions et à des inquiétudes. Bon j'espère néanmoins que vous irez mieux au fil du temps, j'ai bien du mal à essayer de vous aider. Il est un peu plus de deux heures du matin, je ne vais pas tarder à aller me coucher, je vous souhaite une bonne journée car je pense qu'à cette heure-ci vous devez dormir. Merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    60
    Mardi 1er Décembre 2015 à 19:25
    Véronique S.

    Ton article est remarquable Véronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :