• Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Vivarium : Rainette Kunawalu (ou grenouille lait)

    Les yeux des grenouilles lait ont un iris doré avec une pupille en forme de croix noire. Leur museau est arrondi.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Vivarium : Rainette Kunawalu 

    Leurs tympans sont visibles. Elles possèdent deux sacs vocaux de chaque côté de leur tête. Toute leur face dorsale est parsemée de petites pustules et est brune avec des marbrures blanches et noires. Leur face ventrale est blanche et granuleuse. Leurs membres sont longs.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Vivarium : Rainette Kunawalu

    Leurs doigts, munis de disques adhésifs et non palmés, sont surtout vert et parfois un peu bleuté.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Vivarium : Rainette Kunawalu

    Les rainettes Kunawalu se nourrissent d’insectes volants.

    On trouve les rainettes Kunawalu au Brésil, au Pérou, au Surinam et en Guyane française.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Vivarium : Rainette Kunawalu

    Elles se plaisent dans les forêts tropicales humides. Elles vivent en haut des plus grands arbres et n’en descendent quasiment jamais.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Vivarium : Rainette Kunawalu

    Ces rainettes sont nocturnes et arboricoles.

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    16 commentaires
  •  Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

    Photos en Noir & Blanc de Esha et Makalu. 

    Esha et Makalu, les deux panthères des neiges de la Ménagerie, profitent depuis peu d’un tout nouvel enclos. Un réaménagement complet a été réalisé par nos équipes afin de leur offrir un environnement enrichi. Les troncs de bouleaux et de sapins évoquent leur milieu naturel, les montagnes de l’Himalaya, et proposent un panel d’activités : se cacher, sauter, faire ses griffes, se reposer…

    J'ai choisi le Noir & Blanc car je trouve qu'on voit moins de reflets. Les manteaux rouges, jaunes des visiteurs sont "mortels" !! Une solution comme une autre ... 

    Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

     

    Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

     Il (ou elle je ne sais pas) guettait sa compagne (ou son compagnon).

    Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

     

    Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

     

    Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

      

    Ménagerie du jardin des Plantes : Esha et Makalu

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, Dendrolague de Goodfellow

    C'est un petit pensionnaire de la Ménagerie que j'aime beaucoup. Je le trouve vraiment trop mignon, une grosse peluche à laquelle on ferait bien de gros câlins ... quoi que, attention aux griffes quand même, elles sont impressionnantes ! 

    Pour en savoir plus sur ce petit animal, c'est : ICI

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, Dendrolague de Goodfellow

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, Dendrolague de Goodfellow

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, Dendrolague de Goodfellow

    Qui observe qui ? elle ou nous ?  

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, Dendrolague de Goodfellow

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, Dendrolague de Goodfellow

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.  

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    L'arbre de Judée "Cercis Siliquastrum" est un arbre caduc au port étalé et au feuillage remarquable par ses fleurs roses qui peuvent pousser directement sur le tronc.

    Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    "Cercis" vient du grec "Kerkis" désignant la navette utilisée par le tisserand et dont la forme rappelle celle de la gousse de l'arbre.

    "Siliquastrum" vient du latin "siliqua" qui se traduit par silique, gousse ou cosse. 

    Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    D'après la légende, c'est à l'un de ces arbres, très commun en Israël, que Judas se serait pendu, d'où le nom vernaculaire "arbre de Judée", déformation "d'arbre de Judas". On trouve cette espèce ainsi nommée dans l'herbier de Sébastien Vaillant vers 1700. Son autre nom de Gainier vient de la forme en étui de ses gousses plates.

    Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    Taille : cet arbre atteint 6 mètres de haut (rarement 10 m) et 4 mètres de large.

    Feuilles : les petits bourgeons sont rouge foncé. Les feuilles simples, entières et alternes sont cordiformes à la base et arrondies au sommet. Elles sont portées par un long pétiole et mesurent une dizaine de centimètres de diamètre. Le feuillage est vert mat et peu fourni. Les feuilles sont vomitives et délaissées par les chèvres.

    Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    Tronc : la couleur de l'écorce est proche du noir, les branches principales sont assez irrégulières. Son bois à aubier blanc et à duramen blanc jaunâtre est sensible aux intempéries. Cette espèce n’a donc pas d’intérêt forestier.

    Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    Fleurs : qu'elles soient solitaires ou en bouquets, elles apparaissent avant les feuilles sur les rameaux de l'année précédente, sur les branches et à même le tronc (cauliflorie). Parfumées et mellifères, les fleurs sont généralement d'un rose plus ou moins soutenu mais chez certains cultivars peuvent être blanches.

    Fruits : gousses plates, rouges puis brunes à maturité, de 8-10 cm de long, contenant de 10 à 15 graines noires.

    Jardin des Plantes : L'Arbre de Judée

    Répartition géographique : Europe : région méditerranéenne. Asie tempérée : de l'Turquie à la Palestine, Iran, nord de l'Irak.

    Période de floraison : d'avril à mai.

    * Pour en savoir plus, le site du Jardin des Plantes : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  •  Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Le renard Corsac est plus petit que le renard roux. Il mesure en moyenne de 50 à 60 cm avec une queue de 25 à 35 cm pour un poids d'environ 3 kg. Ce renard est principalement de couleur gris ou gris rougeâtre sur les parties supérieures de son corps avec des nuances argentées. Les parties inférieures sont généralement blanches avec des nuances de jaune.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    La tête de ce canidé est typique du genre Vulpes avec un museau pointu et de grandes oreilles pointues et larges à la base. Ses dents sont plus petites que celles du renard roux.

    Le renard Corsac vit dans les steppes et les semi-déserts asiatiques. Il évite néanmoins les zones agricoles, les forêts et les bosquets. Ce renard s'abrite généralement dans des terriers creusés par d'autres animaux.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Le renard corsac est un animal principalement carnivore. Son alimentation se compose de rongeurs, d'insectes, de pikas, d'oiseaux et de plantes. Sa technique de chasse est typique de celle des renards. Grâce à ses grandes oreilles, il localise les bruits indiquant la présence d'une proie puis pratique le mulotage pour fondre sur sa victime.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Le renard Corsac est une espèce monogame. La période de reproduction se déroule entre janvier et mars. Après une période de gestation de 50 à 60 jours, la femelle met au monde une portée de 2 à 6 petits pesant environ 60 g chacun. Les renardeaux atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 1 an. L'espérance de vie à l'état sauvage n'est pas connue, mais la durée de vie moyenne en captivité est de 13 ans.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Renard Corsac

    Bien que la persécution humaine ait éliminé beaucoup de renards et les a rendus plus nocturnes, il n'existe aucun programme de conservation pour le renard Corsac. On en sait peu sur leur nombre précis, mais la chasse et l'agriculture ont considérablement réduit les populations dans certaines zones. Le renard a disparu sur une grande partie de son aire de répartition.

    Malgré ces menaces et le manque d'informations sur les populations actuelles, la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie le renard Corsac dans la catégorie préoccupation mineure (LC).

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    - "Il est très difficile à voir. Son enclos se trouve bien caché par des arbustes et pour réussir à le prendre en photo il faut qu'il soit juste devant nous, à l'arrêt, ce qui n'arrive pas souvent" ! Pour voir d'autres photos de ce petit renard : ICI

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    56 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir 

    Voici un petit animal que je ne connaissais pas. 

    "Dasyprocta prymnolopha" ou Agouti à dos noir est une espèce de rongeur de la famille des Dasyproctidae. C'est une espèce de mammifère terrestre vivant dans des régions semi-arides endémique du Brésil.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    L'Agouti à dos noir ressemble à un gros rat sur échasses, un gros rat sans queue. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    Il pèse 2 kg pour une taille d'environ 40 centimètres à l'âge adulte. Ce rongeur est réputé pour être rapide et infatigable.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    L'espèce a été décrite pour la première fois en 1831 par le zoologiste allemand Johann Georg Wagler (1800-1832).

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    L'Agouti à dos noir préfère vivre seul ou en couple. Il défend un territoire farouchement contre ses semblables. Son territoire est délimité par des sécrétions particulièrement fortes provenant de ses glandes anales.

    La femelle Agouti à dos noir donne naissance de 2 à 5 petits, après une gestation de 3,5 mois.

    L'Agouti à dos noir se nourrit de graines, noix du Brésil, et fruits tombés. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : L'Agouti à dos noir

    C'est grâce à une partie des graines d'arbres que les agoutis enfouissent en garde manger qu'une partie va germer. Notamment l'arbre des noix du Brésil, que l'agouti à dos noir est un des seuls à ronger. S'il venait à disparaître il en serait de même pour ses noix.

    * Renseignements pris sur place (Ménagerie, le Zoo du Jardin des Plantes) - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    77 commentaires
  • La photo du weekend : L'abeille et le Panda Roux

    "Le bonheur pour une abeille ou un panda (roux) est d'exister. Pour l'homme, c'est de le savoir et de s'en émerveiller." d'après une citation de Jacques-Yves Cousteau.

    La photo du weekend : La Panda Roux et l'abeille

     Cliquez sur la photo pour la voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    51 commentaires
  • Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    3 jeunes Caracals (Caracal caracal) sont nés à la Ménagerie le 12 février 2017.

    Leur mère Sanaa, âgée de 3 ans, arrivée du zoo de Copenhague en février 2015 et leur père Black Ear, âgé de 6 ans, arrivée du zoo de Cracovie en octobre 2012, sont ainsi parents pour la 2ème année consécutive.

     Un beau cadeau pour marquer l’arrivée du printemps !

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

     

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    Ils dorment encore beaucoup ...  

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    Black Ear, le papa 

    Carnet rose à La Ménagerie du Jardin des Plantes

    * Voir la page Facebook de la Ménagerie, le Zoo du Jardin des Plantes : https://www.facebook.com/menageriezoodujardindesplantes/?fref=ts 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie 

    Le terme « cormoran » vient du vieux français "corp", le corbeau et "marenc", marin (de mer).

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

    L'évolution de ces termes a donné cormareng au XIIe siècle, puis cormaran au XIIIe siècle.

    Historiquement, ces oiseaux ont également été connus sous le nom de « corbeaux d'eau ».
    « Phalacrocorax » vient de la fusion de deux termes grecs : « korax », le corbeau et « phalakros », chauve.

    Habitat :
    En Asie : Indonésie - Japon - Malaisie
    En Océanie et en Antarctique : Australie (sauf quelques régions intérieures) - Micronésie - Norfolk - Nouvelle Calédonie - Nouvelle Zélande - Palau - Papouasie - Nouvelle Guinée - Salomon - Vanuatu
    Vit solitaire ou en groupe selon la disponibilité de nourriture dans les étangs, lacs, mangroves, embouchures de rivière et les zones côtières.
     
    Alimentation :
    Petits poissons, crustacés qu'il capture sous l'eau, il trouve principalement son alimentation sur les fonds marins.
    Larves de libellules, coléoptères aquatiques et autres insectes et quelques batraciens.
     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    86 commentaires
  •  Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    C'est un petit animal que j'affectionne tout particulièrement. Il est drôle, curieux et je le trouve très beau.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    Pour en savoir plus :

    La Mangouste Fauve ou Mangouste Jaune est un petit mammifère, d’une hauteur au garrot de 18 cm environs et d’une longueur total de 50 cm, ressemblant à la belette.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    Le corps et fin et allongé ce qui permet à l’animal d’être agile.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    La tête et petite avec un museau pointu au bout noir, les yeux sont de couleur rouge orangé. Le pelage et brun doré dans les régions plus chaude et dans d’autre plutôt gris. La queue mesurant environ 30 cm est longue, touffue et plates terminé par un bout blanc.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    Les pattes antérieures sont munies de 5 doigts tandis que les pattes postérieures sont munies de 4 doigts. La Mangouste Fauve possède également de longue griffe non rétractile (elle ne peut pas les rentré comme le fond certains Félins)  lui permettant de gratter le sol. Elle possède 40 dents aiguisées.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    A lire : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    78 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Le flamant rouge 

    Comme les autres espèces de flamants, le flamant rouge, appelé également flamant de Cuba ou des Caraïbes, doit sa couleur aux pigments caroténoïdes contenus dans les algues et les crustacés qu'il consomme.

    Le bec, droit à la naissance, va progressivement s’incurver. L’adulte peut ainsi racler les fonds marécageux. La langue sert de piston pour aspirer l’eau et la boue puis, à l’intérieur du bec, des lamelles cornées filtrent  les petits invertébrés, les mollusques, les algues…

    * Pour en savoir plus : Le site de la Ménagerie : ICI

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le flamant rouge

      

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le flamant rouge

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    61 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    A l'inverse des autres félins, elle ne rugit pas, mais elle a à son répertoire de nombreux cris.

    Plusieurs panthères peuvent cohabiter sur le même terrain de chasse, mais elles chercheront toujours à s'éviter.

    Rien n'à faire, ces deux là s'évitent littéralement !!

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Espèce rare, seulement avec 4000 individus environ dans la nature, elle est légalement protégée, mais souvent pourchassée par les populations locales car elle s'attaque au bétail.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Sa fourrure est aussi très recherchée par les braconniers.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Habitat : montagnes.
    alimentation : caprins, amrmotte, lièvres, faisans
    Poids maximal : 70 kg.
    Portée : 1 à 5 petits.
    Durée de gestation : 3,5 mois.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    La saison des amours s’étend de janvier  mars. La gestation est d’environ 100 jours. En moyenne, 2 à 3 petits naissent par portée, et cela tous les deux ans en raison de la durée nécessaire à l’éducation des petits. Les mâles ne participent pas à cette éducation. Les petits apprennent à chasser dès 3 mois et quittent leur mère entre 18 et 22 mois. Ces panthères vivent de 10 à 15 ans en milieu naturel et jusqu’à 21 ans en captivité.

    * Pour en savoir plus : ICI 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    51 commentaires
  •  Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    Pour moi c'est la plus belle, elle est chouette hein ? 

    Cette chouette peut chasser de jour comme de nuit, ce qui est utile, car vivant au Cercle polaire, elle peut chasser quand le soleil ne se couche pas. Elle se nourrit de petits oiseaux, de lièvres mais son mets favori est le lemming. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    Harfang mâle

    L'harfang peut supporter -50°C grâce à un épais duvet, des plumes sur toute la face et sur les pattes et une température corporelle toujours entre 38° et 40°C ! incroyable hein ? 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    Le mâle adulte est presque blanc, tandis que la femelle a un plumage plus foncé strié de brun.

    Ses pattes sont puissantes et les longues serres recourbées sont des armes redoutables.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    L’harfang est l’oiseau emblème du Québec.

    * Pour en savoir plus sur la Chouette Harfang : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Note : En général j'évite de prendre en photos les grilles ou barreaux quand je vais à la Ménagerie. Mais c'était l'heure des repas et je n'ai pas pu résister !

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    71 commentaires
  • La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    La plus nordique des panthères, "panthera pardus japonensis", peut supporter des températures de -30° C ! avec moins de 2 500 individus dans la nature, elle est l'une des sous-espèces de panthères classée "EN DANGER" par L'UICN.

    La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    Solitaire, la panthère chasse de nuit ou au crépuscule, aussi bien dans les arbres qu’au sol, à l’affût ou à la course. Sa vitesse de pointe atteint 55 km/h ! Sa force extraordinaire lui permet de hisser dans les arbres, à l’abri des autres prédateurs, des proies aussi lourdes qu’elle. Le territoire est délimité par des griffures sur les troncs d’arbre et par des dépôts d’urine sur les rochers ou les arbustes. Le territoire d’un mâle peut recouvrir celui de plusieurs femelles.

    La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    Après l’accouplement, le mâle quitte la femelle. Celle-ci mettra bas à l’abri d’un arbre creux ou dans une tanière et prendra soin de changer ses petits de cachette régulièrement en les transportant dans la gueule. Vers trois mois commencera l’apprentissage de la chasse…

    La panthère de Chine du Nord un pelage orange plus foncé que les autres panthères et les rosettes peuvent parfois inclure un point comme chez les jaguars.

    Présente de l’Afrique à l’Asie orientale, la panthère est le félin le plus largement répandu.

    De la dizaine de sous-espèces reconnues, la panthère de Chine du Nord est l’une des plus massives et la plus septentrionale, pouvant supporter des températures descendant jusqu’à -30°C. Son nom latin de sous-espèce, japonensis, viendrait de la peau à l’origine de sa description, retrouvée au Japon !

    La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    Il resterait environ 2 500 panthères de Chine du Nord dans la nature mais la fragmentation du territoire isole les différentes populations. Elle fait l’objet d’un programme d’élevage en parcs zoologiques où sa population atteint une centaine d’individus. La Ménagerie est l’un des trois établissements français à y participer.

    * Sources : Le site de la Ménagerie : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    NOTE : Ayant souvent des problèmes de connexion avec mon blog, j'ai ouvert un second blog : ICI, vous saurez où me trouver en cas de problème.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    74 commentaires
  •  La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux 

    Les pandas roux sont arboricoles, ils ne descendent à terre que pour changer d’arbre ! De mœurs nocturnes, ils mènent une vie solitaire, et bien que les territoires des mâles et des femelles peuvent se chevaucher, les couples ne se rencontrent et ne se forment que le temps de l’accouplement.

    La femelle met au monde ses petits, généralement 2, à l’abri dans un trou d’arbre ou dans une tanière. A la naissance ils ne mesurent pas plus de 6 centimètres et pèsent une centaine de grammes. Ils ouvriront leurs yeux au bout de 18 jours et feront leurs premiers pas à l’extérieur vers 3 mois. Ils resteront auprès de leur mère pendant une année.

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

     

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    Signes distinctifs           

    Le panda roux, comme son nom l’indique, a un pelage roux sur le dos et les flancs, noir sur le ventre et les pattes, tandis que son museau, ses sourcils et ses joues et ses oreilles sont blancs. Sa longue queue touffue et annelée sert de balancier, des griffes puissantes et semi-rétractiles lui permettent de descendre des arbres la tête la première et des poils entre les coussinets de ses pattes le protègent du froid.

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    L’essentiel de son alimentation est composé de bambou, le plus souvent de pousses plus faciles à digérer que les feuilles. Comme le panda géant, il peut les saisir grâce à un « faux pouce » qui n’est en fait qu’un os du poignet très développé.

    Anecdote

    Le panda roux, ou petit panda, a successivement été classé avec les ratons-laveurs puis, comme le panda géant, avec les ours. Les recherches en génétique moléculaire ont montré qu’il était le seul représentant de la famille des Ailuridés. Le nom de « Panda » serait dérivé d’un mot népalais signifiant « mangeur de bambou ».

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    Les aires protégées ne couvrent qu’environ un tiers de son aire de répartition. S’il a longtemps été chassé pour sa fourrure, la déforestation reste aujourd’hui la plus grande menace : en fragmentant le territoire, elle isole les populations ce qui augmente le risque de consanguinité. Les populations sont en baisse, on estime qu’il resterait moins de 10 000 individus dans la nature. De nombreux parcs zoologiques à travers le monde participent aux plans d’élevage et les naissances y sont fréquentes.

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    Régime alimentaire : surtout du bambou, également baies, œufs, oisillons

    Région d’origine : ouest de l’Himalaya (Népal, Inde, Chine, Bouthan)

    Programme de conservation : EEP

    Statut UICN : VU, vulnérable

    Sources : Le site de la Ménagerie : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    18 commentaires
  • Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Le Perce-neige

    Galanthus nivalis, communément appelée Perce-neige, est une espèce de plantes herbacées vivaces à bulbe. Elle appartient à la famille des Liliaceae.

    le perce-neige atteint entre 10 et 20 cm de hauteur pour une largeur qui n’excède pas 2 ou 3 cm.
    Description : il s’agit d’une petite plante au port dressé.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Les feuilles se présentent en paires et permettent l’identification des différentes espèces en fonction de leur disposition par rapport à la tige florale. Le feuillage vert pâle apparaît tôt en saison et disparaît dès les premières chaleurs.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Floraison : elle apparaît entre janvier et mars. Chaque fleur blanche est plus ou moins marquée d’une tache verte sur les segments internes, qui aide à l’identification des variétés. Cette floraison exhale un léger parfum de miel.

    * Sources : http://www.rustica.fr/articles-jardin/perce-neige,81.html

    Le Crocus

    Avec le perce-neige, le crocus est la fleur de l’hiver.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Cette plante bulbeuse est remarquable pour la beauté de ses fleurs panachées de bleu et violet, que l’on trouve souvent au milieu d’une pelouse ou au pied des arbres.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Le mot crocus vient du grec krokos qui signifie « safran ». Selon le mythe, Crocos était un beau jeune homme ami d’Hermès, dieu du commerce. Lors d’une partie de lancer de disque, Hermès blessa accidentellement et mortellement Crocos. De sa blessure coulèrent trois gouttes de sang qui se transformèrent en une fleur de crocus…

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    La variété qui produit le safran, cette épice tant convoitée, est le crocus sativus, ou « safran d’automne ». Sa fleur possède trois longs stigmates jaune orangé qui, une fois cueillis et séchés, donneront le safran.

    * Sources : http://blog.interflora.fr/encyclopedie-des-fleurs/fiches-fleurs/crocus/

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique