• Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie 

    Le terme « cormoran » vient du vieux français "corp", le corbeau et "marenc", marin (de mer).

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

    L'évolution de ces termes a donné cormareng au XIIe siècle, puis cormaran au XIIIe siècle.

    Historiquement, ces oiseaux ont également été connus sous le nom de « corbeaux d'eau ».
    « Phalacrocorax » vient de la fusion de deux termes grecs : « korax », le corbeau et « phalakros », chauve.

    Habitat :
    En Asie : Indonésie - Japon - Malaisie
    En Océanie et en Antarctique : Australie (sauf quelques régions intérieures) - Micronésie - Norfolk - Nouvelle Calédonie - Nouvelle Zélande - Palau - Papouasie - Nouvelle Guinée - Salomon - Vanuatu
    Vit solitaire ou en groupe selon la disponibilité de nourriture dans les étangs, lacs, mangroves, embouchures de rivière et les zones côtières.
     
    Alimentation :
    Petits poissons, crustacés qu'il capture sous l'eau, il trouve principalement son alimentation sur les fonds marins.
    Larves de libellules, coléoptères aquatiques et autres insectes et quelques batraciens.
     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Cormoran Pie

    * Pour en savoir plus : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    86 commentaires
  •  Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    C'est un petit animal que j'affectionne tout particulièrement. Il est drôle, curieux et je le trouve très beau.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    Pour en savoir plus :

    La Mangouste Fauve ou Mangouste Jaune est un petit mammifère, d’une hauteur au garrot de 18 cm environs et d’une longueur total de 50 cm, ressemblant à la belette.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    Le corps et fin et allongé ce qui permet à l’animal d’être agile.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    La tête et petite avec un museau pointu au bout noir, les yeux sont de couleur rouge orangé. Le pelage et brun doré dans les régions plus chaude et dans d’autre plutôt gris. La queue mesurant environ 30 cm est longue, touffue et plates terminé par un bout blanc.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    Les pattes antérieures sont munies de 5 doigts tandis que les pattes postérieures sont munies de 4 doigts. La Mangouste Fauve possède également de longue griffe non rétractile (elle ne peut pas les rentré comme le fond certains Félins)  lui permettant de gratter le sol. Elle possède 40 dents aiguisées.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Mangouste fauve (ou jaune)

    A lire : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    78 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Le flamant rouge 

    Comme les autres espèces de flamants, le flamant rouge, appelé également flamant de Cuba ou des Caraïbes, doit sa couleur aux pigments caroténoïdes contenus dans les algues et les crustacés qu'il consomme.

    Le bec, droit à la naissance, va progressivement s’incurver. L’adulte peut ainsi racler les fonds marécageux. La langue sert de piston pour aspirer l’eau et la boue puis, à l’intérieur du bec, des lamelles cornées filtrent  les petits invertébrés, les mollusques, les algues…

    * Pour en savoir plus : Le site de la Ménagerie : ICI

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le flamant rouge

      

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le flamant rouge

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    61 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    A l'inverse des autres félins, elle ne rugit pas, mais elle a à son répertoire de nombreux cris.

    Plusieurs panthères peuvent cohabiter sur le même terrain de chasse, mais elles chercheront toujours à s'éviter.

    Rien n'à faire, ces deux là s'évitent littéralement !!

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Espèce rare, seulement avec 4000 individus environ dans la nature, elle est légalement protégée, mais souvent pourchassée par les populations locales car elle s'attaque au bétail.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Sa fourrure est aussi très recherchée par les braconniers.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Habitat : montagnes.
    alimentation : caprins, amrmotte, lièvres, faisans
    Poids maximal : 70 kg.
    Portée : 1 à 5 petits.
    Durée de gestation : 3,5 mois.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha Panthère des Neiges

    La saison des amours s’étend de janvier  mars. La gestation est d’environ 100 jours. En moyenne, 2 à 3 petits naissent par portée, et cela tous les deux ans en raison de la durée nécessaire à l’éducation des petits. Les mâles ne participent pas à cette éducation. Les petits apprennent à chasser dès 3 mois et quittent leur mère entre 18 et 22 mois. Ces panthères vivent de 10 à 15 ans en milieu naturel et jusqu’à 21 ans en captivité.

    * Pour en savoir plus : ICI 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    51 commentaires
  •  Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    Pour moi c'est la plus belle, elle est chouette hein ? 

    Cette chouette peut chasser de jour comme de nuit, ce qui est utile, car vivant au Cercle polaire, elle peut chasser quand le soleil ne se couche pas. Elle se nourrit de petits oiseaux, de lièvres mais son mets favori est le lemming. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    Harfang mâle

    L'harfang peut supporter -50°C grâce à un épais duvet, des plumes sur toute la face et sur les pattes et une température corporelle toujours entre 38° et 40°C ! incroyable hein ? 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    Le mâle adulte est presque blanc, tandis que la femelle a un plumage plus foncé strié de brun.

    Ses pattes sont puissantes et les longues serres recourbées sont des armes redoutables.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Chouette Harfang

    L’harfang est l’oiseau emblème du Québec.

    * Pour en savoir plus sur la Chouette Harfang : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Note : En général j'évite de prendre en photos les grilles ou barreaux quand je vais à la Ménagerie. Mais c'était l'heure des repas et je n'ai pas pu résister !

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    71 commentaires
  • La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    La plus nordique des panthères, "panthera pardus japonensis", peut supporter des températures de -30° C ! avec moins de 2 500 individus dans la nature, elle est l'une des sous-espèces de panthères classée "EN DANGER" par L'UICN.

    La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    Solitaire, la panthère chasse de nuit ou au crépuscule, aussi bien dans les arbres qu’au sol, à l’affût ou à la course. Sa vitesse de pointe atteint 55 km/h ! Sa force extraordinaire lui permet de hisser dans les arbres, à l’abri des autres prédateurs, des proies aussi lourdes qu’elle. Le territoire est délimité par des griffures sur les troncs d’arbre et par des dépôts d’urine sur les rochers ou les arbustes. Le territoire d’un mâle peut recouvrir celui de plusieurs femelles.

    La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    Après l’accouplement, le mâle quitte la femelle. Celle-ci mettra bas à l’abri d’un arbre creux ou dans une tanière et prendra soin de changer ses petits de cachette régulièrement en les transportant dans la gueule. Vers trois mois commencera l’apprentissage de la chasse…

    La panthère de Chine du Nord un pelage orange plus foncé que les autres panthères et les rosettes peuvent parfois inclure un point comme chez les jaguars.

    Présente de l’Afrique à l’Asie orientale, la panthère est le félin le plus largement répandu.

    De la dizaine de sous-espèces reconnues, la panthère de Chine du Nord est l’une des plus massives et la plus septentrionale, pouvant supporter des températures descendant jusqu’à -30°C. Son nom latin de sous-espèce, japonensis, viendrait de la peau à l’origine de sa description, retrouvée au Japon !

    La Ménagerie du Jardin des Plantes : La Panthère de Chine

    Il resterait environ 2 500 panthères de Chine du Nord dans la nature mais la fragmentation du territoire isole les différentes populations. Elle fait l’objet d’un programme d’élevage en parcs zoologiques où sa population atteint une centaine d’individus. La Ménagerie est l’un des trois établissements français à y participer.

    * Sources : Le site de la Ménagerie : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    NOTE : Ayant souvent des problèmes de connexion avec mon blog, j'ai ouvert un second blog : ICI, vous saurez où me trouver en cas de problème.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    74 commentaires
  •  La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux 

    Les pandas roux sont arboricoles, ils ne descendent à terre que pour changer d’arbre ! De mœurs nocturnes, ils mènent une vie solitaire, et bien que les territoires des mâles et des femelles peuvent se chevaucher, les couples ne se rencontrent et ne se forment que le temps de l’accouplement.

    La femelle met au monde ses petits, généralement 2, à l’abri dans un trou d’arbre ou dans une tanière. A la naissance ils ne mesurent pas plus de 6 centimètres et pèsent une centaine de grammes. Ils ouvriront leurs yeux au bout de 18 jours et feront leurs premiers pas à l’extérieur vers 3 mois. Ils resteront auprès de leur mère pendant une année.

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

     

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    Signes distinctifs           

    Le panda roux, comme son nom l’indique, a un pelage roux sur le dos et les flancs, noir sur le ventre et les pattes, tandis que son museau, ses sourcils et ses joues et ses oreilles sont blancs. Sa longue queue touffue et annelée sert de balancier, des griffes puissantes et semi-rétractiles lui permettent de descendre des arbres la tête la première et des poils entre les coussinets de ses pattes le protègent du froid.

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    L’essentiel de son alimentation est composé de bambou, le plus souvent de pousses plus faciles à digérer que les feuilles. Comme le panda géant, il peut les saisir grâce à un « faux pouce » qui n’est en fait qu’un os du poignet très développé.

    Anecdote

    Le panda roux, ou petit panda, a successivement été classé avec les ratons-laveurs puis, comme le panda géant, avec les ours. Les recherches en génétique moléculaire ont montré qu’il était le seul représentant de la famille des Ailuridés. Le nom de « Panda » serait dérivé d’un mot népalais signifiant « mangeur de bambou ».

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    Les aires protégées ne couvrent qu’environ un tiers de son aire de répartition. S’il a longtemps été chassé pour sa fourrure, la déforestation reste aujourd’hui la plus grande menace : en fragmentant le territoire, elle isole les populations ce qui augmente le risque de consanguinité. Les populations sont en baisse, on estime qu’il resterait moins de 10 000 individus dans la nature. De nombreux parcs zoologiques à travers le monde participent aux plans d’élevage et les naissances y sont fréquentes.

    La Ménagerie du jardin des Plantes : Le Panda roux

    Régime alimentaire : surtout du bambou, également baies, œufs, oisillons

    Région d’origine : ouest de l’Himalaya (Népal, Inde, Chine, Bouthan)

    Programme de conservation : EEP

    Statut UICN : VU, vulnérable

    Sources : Le site de la Ménagerie : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    18 commentaires
  • Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Le Perce-neige

    Galanthus nivalis, communément appelée Perce-neige, est une espèce de plantes herbacées vivaces à bulbe. Elle appartient à la famille des Liliaceae.

    le perce-neige atteint entre 10 et 20 cm de hauteur pour une largeur qui n’excède pas 2 ou 3 cm.
    Description : il s’agit d’une petite plante au port dressé.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Les feuilles se présentent en paires et permettent l’identification des différentes espèces en fonction de leur disposition par rapport à la tige florale. Le feuillage vert pâle apparaît tôt en saison et disparaît dès les premières chaleurs.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Floraison : elle apparaît entre janvier et mars. Chaque fleur blanche est plus ou moins marquée d’une tache verte sur les segments internes, qui aide à l’identification des variétés. Cette floraison exhale un léger parfum de miel.

    * Sources : http://www.rustica.fr/articles-jardin/perce-neige,81.html

    Le Crocus

    Avec le perce-neige, le crocus est la fleur de l’hiver.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Cette plante bulbeuse est remarquable pour la beauté de ses fleurs panachées de bleu et violet, que l’on trouve souvent au milieu d’une pelouse ou au pied des arbres.

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    Le mot crocus vient du grec krokos qui signifie « safran ». Selon le mythe, Crocos était un beau jeune homme ami d’Hermès, dieu du commerce. Lors d’une partie de lancer de disque, Hermès blessa accidentellement et mortellement Crocos. De sa blessure coulèrent trois gouttes de sang qui se transformèrent en une fleur de crocus…

    Est-ce le printemps ? Le perce-neige et le crocus

    La variété qui produit le safran, cette épice tant convoitée, est le crocus sativus, ou « safran d’automne ». Sa fleur possède trois longs stigmates jaune orangé qui, une fois cueillis et séchés, donneront le safran.

    * Sources : http://blog.interflora.fr/encyclopedie-des-fleurs/fiches-fleurs/crocus/

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

    Son nom lui a été donné en l’honneur de Walter Goodfellow (1866–1953), un britannique qui a parcouru l’Amérique centrale et du Sud, les Philippines, la Nouvelle-Guinée et le nord de l’Australie afin de collecter des animaux pour les muséums.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

    Chassé pour sa viande sur un territoire de plus en plus réduit au profit des cultures, le dendrolague a vu ses populations réduire de moitié en à peine trente ans. Les zones protégées mises en place doivent être accompagnées de programmes de sensibilisation auprès des populations locales.

    Régime alimentaire : feuilles, fleurs, fruits, fougères, champignons, insectes, œufs…

    Région d’origine : Nouvelle-Guinée

    Programme de conservation : EEP

    Statut UICN : EN, en danger

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

    * Pour en savoir plus le site de la Ménagerie : : http://www.zoodujardindesplantes.fr/fr/animaux/mammiferes/dendrolague-goodfellow

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

    Sangria aura bientôt un compagnon, ils seront bientôt "présentés" ! Une naissance prochaine ? à suivre donc ... 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Sangria, dendrolague de Goodfellow

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Tengah le timide

    Notre ami Tengah le tapir malais a lui aussi bon appétit ... mais très timide. 

    Strictement végétarien, le tapir utilise sa « mini-trompe » pour saisir des branches, des feuilles ou des fruits dont il se nourrit.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Tengah le timide

      

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Tengah le timide

    Il m'a vu MDR !

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Tengah le timide

    * Pour en savoir plus sur Tengah, voir mon article du 22 juin 2016 : ICI

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    63 commentaires
  • Ménagerie du jardin des Plantes : Le repas de la Mangouste Fauve

    La Mangouste fauve est carnivore, elle se nourrit d'oiseaux, de rongeurs et même de crabes lorsque son territoire se trouve à proximité d'un vaste cours d'eau ou le long des côtes de l'Afrique du Sud.

    * Pour en savoir plus : ICI

    J'ai eu la chance d'arriver à l'heure du repas ... 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le repas de la Mangouste Fauve

    J'avoue que j'ai été très impressionnée ... 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le repas de la Mangouste Fauve

      

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le repas de la Mangouste Fauve

    Elle s’attaque aux serpents et même aux cobras qui sont bien plus grands qu’elle. Le venin des serpents l’affecte peu. La mangouste affectionne tout particulièrement les œufs de serpents. Mais elle peut aussi manger divers petits animaux : sa chasse est diversifiée car elle est très rapide.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le repas de la Mangouste Fauve

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le repas de la Mangouste Fauve

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.  

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    56 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Cormoran Pie

    Les cormorans sont des oiseaux plongeurs. Ils peuvent, grâce au fait que leur plumage s'alourdit en se mouillant, plonger très vite et relativement profondément (jusqu'à 9 m) avec des apnées pouvant durer 60 secondes. 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Cormoran Pie

    Cette faculté de mouiller ses ailes fait en retour qu'il n'est pas protégé du froid comme le sont les autres oiseaux marins au plumage "imperméabilisés".

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Cormoran Pie

    Il doit pour compenser la déperdition en calories manger des quantités anormales de nourriture et, c'est, vraiment la caractéristique de l'espèce, passer des heures comme un linge sur un fil, les ailes écartées pour les faire sécher.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Cormoran Pie

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Cormoran Pie

     * Sources : La ménagerie du Jardin des Plantes

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Rat des Nuages

    Nocturne et timide, le rat des nuages a une longue fourrure rêche.

    Les couleurs sont très variables chez cette espèce mais la majorité des animaux sont blancs ou gris pâle avec une partie beaucoup plus sombre, noire ou brune, sur la tête et l’avant du corps. Il existe aussi des spécimens entièrement blancs.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Rat des Nuages

    Ses oreilles sont sombres, assez longues mais étroites, et il possède de grandes moustaches sensibles. Ses pattes sont puissantes et équipées de longues griffes ce qui lui permet d’être à l’aise dans les arbres.

    Presque uniquement arboricoles, les rats des nuages vivent dans les forêts tropicales de plaine et de montagne, du niveau de la mer à 2000 m d’altitude.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Rat des Nuages

    Endémique des Philippines, cette espèce ne se trouve que sur l’île de Luzon et plus précisément dans le centre et le nord de celle-ci.

    Absent des collections européennes il y a quelques années, le rat des nuages est en train de se démocratiser au fur et à mesure et c’est désormais neuf établissements d’Europe qui en hébergent. Les zoos tchèques de Prague, Jihlava et Ostrava ont été les premiers a importer ces animaux en provenance direct des Philippines et c’est d’ailleurs le Praha Zoo (Prague) qui gère le Stud-book européen de cette espèce depuis peu. On en trouve également en Autriche, en Angleterre, en Pologne, en Lettonie et depuis quelques semaines en Suède.  Près d’une quarantaine d’individus vivent sur le continent actuellement.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Le Rat des Nuages

    A la Ménagerie depuis quelques mois ... 

    * Pour en savoir plus : http://www.anizoo.com/836-rat-nuages/

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format (Je n'ai pris que 3 photos, pas facile car il se cache) !

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Le Percnoptère ou Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), aussi appelé Percnoptère d'Égypte, est une espèce de vautour de l'Ancien Monde que l'on trouve en Afrique autour du Sahara (Maghreb et sud saharien), dans le sud de l'Europe (Espagne, Italie, Grèce, bassin de la mer Noire et sud de la France), et en Asie de la Turquie jusqu'à l'Inde.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Il se caractérise par une face jaune, un bec long et mince, de couleur jaune également (le bout du bec peut être noir), un plumage blanc sauf pour la partie terminale des ailes (rémiges) qui est noire.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Sa taille est de 58 à 78 cm, avec une envergure de 150 à 180 cm, pour un poids 1,5 à 2 kg, en fait le plus petit vautour de l'ancien Monde.

    Le percnoptère peut se nourrir de tout, la plupart du temps d'animaux morts (dépeçage des carcasses), mais aussi d'œufs dont il brise la coquille (œufs d'autruche en Afrique : il utilise des cailloux de 100 à 300 grammes pour briser la coquille). Il présente ainsi un exemple d’utilisation d'outil par un animal.

    Il peut également être coprophage. L'estomac des percnoptères est parfaitement conçu pour affronter le plus dur des régimes alimentaires. Grâce à son jabot et à son gésier très extensibles, le charognard peut se bourrer d'un énorme repas avant d'affronter des jours et parfois des semaines de jeûne. Ses sucs digestifs puissants l'aident à digérer de la viande en putréfaction renfermant des toxines mortelles pour les autres carnivores.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Protégé depuis 1976, le plus petit vautour présent en France a vu sa population remonter à 87 couples en 2007. Son alimentation se raréfie du fait des lois sanitaires.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Le Percnoptère d'Égypte bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est inscrit à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l'enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. Qu'il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l'utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l'acheter.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    * Pour en savoir plus :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Percnopt%C3%A8re

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Des informations sur Elodie très encourageantes ! 

    Réintroduction d'un Percnoptère de La Ménagerie : 

    Bonjour,

    La Ménagerie vous donne des nouvelles du vautour percnoptère Élodie, née en juin 2016 à la Ménagerie.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Petit Percnoptère né presque en même temps qu'Elodie

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Crédit photo : Vaclav Silha

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Crédit photo : Vaclav Silha

    Après avoir été élevée par des vautours à Prague, elle a été transférée sur le site de réintroduction en Bulgarie mi-août et a été relâchée le 25 août

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Crédit photo : Vaclav Silha

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Crédit photo : Vaclav Silha

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Percnoptère d'Egypte

    Crédit photo : Vaclav Silha - A voir ici : ICI

    Elle a effectué son premier vol le 1er septembre. Elle est restée sur la zone jusqu’au 26 septembre, puis a commencé sa migration vers l’Afrique et se trouve aujourd’hui au Niger !

    Suivez là en direct sur : http://www.lifeneophron.eu/en/map/27.html

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

    La panthère des neiges ou léopard des neiges ou irbis ou encore once possède une superbe robe longue et épaisse de couleur gris clair à gris-crème, mais blanchâtre au niveau du ventre ; elle possède également des taches foncées plus ou moins circulaires. Ses pattes courtes et puissantes, sa queue est longue et lui permet de maintenir son équilibre.
    Conservation de la Panthère des neiges :
    Statut de conservation IUCN : En danger Protection : Sa population est estimée à 5 000 individus ( 4 000 pour certains).
    Elle est en grand danger du fait de la raréfaction de son gibier, du braconnage pour sa fourrure ou encore de la réduction de son habitat.
    Quand je me rend à la Ménagerie c'est toujours par elle que je commence, elle est tellement jolie. J'ai toujours été attirée par les grands félins.
     
    Elles sont deux désormais à la Ménagerie et Esha a tout essayé pour attirer l'attention de sa compagne de jeux (ou compagnon). Sans succès ...
     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     Esha ce jour là était déchaînée ! elle sautait partout, courait, et tout ça en regardant en direction de l'autre panthère des Neiges, qui derrière son rocher continuait sa toilette.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

    Les couples ne se forment que pour quelques jours, le temps de l’accouplement. La mère met ses petits au monde dans un abri rocheux. Ils restent ensemble presque deux ans.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

    Esha, essaie d'attirer l'attention de l'autre panthère des Neiges en se roulant sur le sol ... toujours sans succès ! 

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : Esha, Panthère des Neiges

     * Pour en savoir plus : le site de la Ménagerie :  ICI

       Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    En Chine, le canard mandarin était un oiseau sacré, symbole de la fidélité conjugale, et était parfois offert aux jeunes mariés.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    Le canard mandarin fréquente les étangs, les petits lacs et les mares, toute étendue d'eau douce aussi modeste soit-elle pourvu, qu'elle se situe à proximité d'une forte densité d'arbres, d'arbustes et d'arbrisseaux d'essences les plus diverses dont certains surplombent la surface de l'eau.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    Ils s'alimentent principalement à l'aube ou au crépuscule, étant perché dans les arbres ou sur terre pendant le jour.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    Les mandarins s'alimentent en mouillant ou en marchant sur la terre. Il est omnivore : En plus des graines et des fruits qu'il prélève sur la végétation forestière, il se nourrit d'insectes aquatiques et de petits poissons qu'il capture aux alentours et à l'intérieur des mares.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    Femelle Mandarin

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    Protection / Menaces : En Asie les causes de son déclin sont dûes à la destruction de son habitat, à tel point que, en 1980, le gouvernement japonnais passa commande au hollandais de trois mille couple afin de repeupler les lacs de son pays.

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

     

    Ménagerie du Jardin des Plantes : La Grande Volière : Le canard Mandarin

    * Pour en savoir plus : http://www.canards-ducks.com/Mandarin.html

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    65 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique