• Portfolio

    Je suis partie pour ELLE. Donc normal que je lui consacre mon dernier article de mon escapade Normande. 

    Portfolio

     

    Portfolio

      

    Portfolio

     

    Portfolio

     

    Portfolio

     

    Portfolio

     

    Portfolio

     

    Portfolio Cliquez sur mes photos pour les voir en plus grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    61 commentaires
  • La Cow Parade et les Restos du Cœur

    Fondés par Coluche, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, reconnue d’utilité publique, sous le nom officiel de « les Restaurants du Cœur – les Relais du Cœur ».

    Les Restos du Cœur voient le jour à la suite d’ une intervention en direct de Coluche sur Europe 1 le 26 septembre 1985.

    « J’ai une petite idée comme ça (…) si des fois il y a des marques qui m’entendent, s’il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu’on étalerait dans les grandes villes de France, nous on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de faire 2 000 ou 3 000 repas par jour gratuitement. »

    Les statuts de l’association sont immédiatement déposés et le premier Restaurant du cœur ouvre ses portes en France le  21 décembre 1985.

    Quinze jours plus tard ce sont PLUS DE VINGT antennes régionales qui vont distribuer 60.000 paniers-repas en l’espace de 3 mois.

    Malgré la disparition de Coluche le 19 juin 1986 le chemin continue. L’Europe ouvre enfin ses surplus, comme demandé par Coluche, aux associations fournissant l’aide alimentaire. Le PEAD (Programme Européen d’Aide aux plus Démunis) est institué par le Conseil Européen en 1987.

    Aujourd’hui, les Restaurants du Cœur offrent beaucoup plus que de l’aide alimentaire, ils proposent de l’aide à la personne, grâce à quoi ceux qui sont accueillis par l’association peuvent trouver à se réinsérer :  ateliers et jardins d’insertion, lits hébergement d’urgence, camions et points repas chauds,  Restos Bébés du Cœur, départs en vacances, ateliers d’accompagnement scolaire et de lutte contre l’illettrisme, initiation à l’informatique, conseils budgétaires, accès au droit et microcrédit personnel…

    En 2013-2014, les Restaurants du Cœur ont ouvert leur 30° campagne le 24 novembre dernier… Presque 30 ans déjà de solidarité, de bénévolat, d’humanité  et d’aides aux autres.

    A la fin de la Cow Parade Transhumance, chaque Ville organisera une vente aux enchères des vaches, au moment du lancement de la 31è Campagne des Restaurants du Cœur.

    Les Restaurants du Cœur recevront :

    50% du montant des ventes aux enchères de ces 3 villes (Paris-Deauville-Cannes).

    100% du montant des enchères de la vache « Cowluche » réalisée par Mathilde de l’Ecotais

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

     

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Cowluche, ma préférée en tant que fan de Coluche

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

    Cowluche

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

      

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Happy Cow

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

      

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

      

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Vaguita Beatles

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Pop Cow

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

     

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Baba Cow

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

     

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

     

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Speaker Cow

    La Cow Parade et les Restos du Cœur Crystal Lady, Vache au cœur tendre et la vache d’or

    La Cow Parade et les Restos du Cœur

     La Cow Parade devant l'hôtel Normandy Barrière, Deauville

    * sources : http://www.cowparade-transhumance.com/ et http://www.cowparade-transhumance.com/les-restaurants-du-coeur/

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    58 commentaires
  • La Cow Parade à Deauville 3

    LA TRANSHUMANCE PERMET

    D’aider d’une façon originale et ludique les Restos du Cœur à l’occasion de leurs 30 ans en 2015

    De donner de la visibilité aux artistes qui ont accepté d’offrir leur prestation pour la cause des Restaurants du Coeur

    De déjouer la crise économique  pour permettre aux villes d’accueillir un plus grand troupeau

    La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3

    Lucky Star

    La Cow Parade à Deauville 3

     La vache Ré-Jouy et À portée de mains

    La Cow Parade à Deauville 3

    À portée de mains

    La Cow Parade à Deauville 3

     Origami Cow La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3 La vache et l’enfant

    La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3 Paroles en vers de Jacques Prévert

    POURQUOI LA VACHE ?

    Depuis toujours, la vache est un animal bienveillant, nourricier et doté d’un capital de sympathie universel !

    La Cow Parade à Deauville 3

    Mère du monde vache vénérée

    La première Cow Parade a été créée à Zurich en 1998 par Pascal Knapp, sculpteur suisse.

    Cette année là, afin de promouvoir l’art et le commerce dans la ville, des dizaines de vaches en fibre de verre ont été « habillées » par de nombreux artistes et exposées dans les zones d’affluence : rues commerçantes et piétonnières, gares, parcs publics, trottoirs…

    La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3

    Crocowdile

    La Cow Parade à Deauville 3

     

    La Cow Parade à Deauville 3

    La vache est dans le pré et Discow

    La Cow Parade à Deauville 3

    DiscowLa Cow Parade à Deauville 3

    Sacred Cow

    Cette exposition se renouvelle dans chaque pays et dans chaque ville avec des artistes différents. Elle apporte gaieté, couleurs et étonnement dans les rues, et permet de recueillir des fonds au profit d’œuvres caritatives.

    Près de 80 grandes villes dans le monde ont créé leur Cow Parade. Toujours avec le même succès !

    Depuis 15 ans, plus de 250 millions de personnes ont admiré les 7 500 vaches des Cow Parade dont 10 millions à Paris.

    Athènes, Atlanta, Auckland, Barcelone, Bordeaux, Boston, Bratislava, Bruxelles, Budapest, Bucarest, Buenos Aires, Chicago, Copenhague, Denver, Dublin Edimbourg, Florence, Genève, Harrisburg, Houston, Ile de Man, Istanbul, Johannesburg, Kansas City, Las Vegas, Lisbonne, Londres, Madison, Madrid, Manchester, Marseille, Mexico, Milan, Miami, Monaco, Moscou, New York, Paris, Portland, Prague, Rio de Janeiro, San Antonio, Sao Paulo (2 fois), Shanghai (en cours) Stamford, Stockholm, Sydney, Tokyo, Toulouse, Varsovie ,Valenciennes, Vigo, West Hartford, West Orange.

    * sources : http://www.cowparade-transhumance.com/la-transhumance/un-succes-mondial/

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    87 commentaires
  • La Cow Parade à Deauville 2

    La Cow Parade n'est pas seulement amusante, colorée et imaginative, elle est aussi utile et généreuse, puisque chaque exposition est suivie d'une vente aux enchères dont la moitié des bénéfices est reversée à une association caritative.

    La Cow Parade à Deauville 2

    Seagulls on cow

    La Cow Parade à Deauville 2

     Je me sens vachement bien !

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

    Violetta

    A l'issue de la Cow Parade Transhumance, Deauville organise une vente aux enchères des vaches le 31 octobre au CID à partir de 18 h. La moitié des bénéfices sera reversée aux Restaurants du Cœur.

    La Cow Parade à Deauville 2

    Dans l'ombre

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

     Chevache de course

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

     Voie lactée

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

    Pépine

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

    Cow-Productrice

    Il était initialement prévu que les vaches soient dispersées à différents endroits dans Deauville mais il a finalement été choisi de les réunir dans un seul petit coin de verdure de la ville. « Il me semble qu'elles avaient envie d'être réunies au même endroit... », confie Véronique Maurey, organisatrice de la Cow parade.

    La Cow Parade à Deauville 2

     

    La Cow Parade à Deauville 2

    Tropicow

    C'est dans ces ateliers, mis à disposition par la ville, livrées blanches, les vaches en résine et fibre de verre sont transformées en œuvres d'art unique. 

    Chaque vache est parrainée par une entreprise, institution, association ou organisation qui choisit un projet d'artiste. 

    * sources : http://normandie-magazine.fr/culture/2135-deauville-accueille-la-cow-parade.html

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • La Cow Parade à Deauville

    Quoi de plus normal de voir des vaches en Normandie ? Oui sauf que ces vaches sont un peu spéciales. Voyez par vous-mêmes :

    La Cow Parade est à Deauville du 20 août au 30 septembre 2015. Elle présente des vaches d’artistes, colorées et grandeur nature, qui s'installent dans le Square François André (devant l’hôtel Normandy Barrière). Voici une exposition en plein air qui surprend !

    La Cow Parade à Deauville

     

    La Cow Parade à Deauville

    Butterfly in your belly

    Le sculpteur Pascal Knapp commence l’aventure à Zurich et plus de 80 villes du monde : New York, Rio, Tokyo, Londres, Barcelone… voient passer la Cow Parade. Dans chaque pays, de nouveaux artistes (peintres, décorateurs, plasticiens, architectes, photographes, stylistes…) décorent sa vache. Le troupeau compte maintenant 7500 vaches.

    La Cow Parade à Deauville

    Vache sacrée

    La Cow Parade à Deauville

    Vache lactée nourricière

    La transhumance d’un groupe de 20 vaches a commencé, en juin, au Jardin d’Acclimatation de Paris, avant de partir vers la mer, à Deauville du 20 août au 30 septembre, puis à Cannes du 1er octobre au 15 novembre.

    La Cow Parade à Deauville

    Tyrosine

    A chaque étape, ce sympathique troupeau retrouve ses consœurs du pays, des vaches d’artistes locaux.

    La Cow Parade à Deauville

     

    La Cow Parade à Deauville

    Vache de Choissons

    La Cow Parade à Deauville

    Hommage à Mondrian

    La Cow Parade à Deauville

    Cow for future fashion

    La Cow Parade à Deauville

     

    La Cow Parade à Deauville

    Elvire

    Vous pourrez donc voir, disposées dans le Square François André de Deauville, les œuvres entres autres de Valérie Attinelli, Philippe Druillet, Mathilde de l’Ecotais, Ernest Pignon Ernest, Jérôme Mesnager, Richard Orlinski, Elisabeth de Senneville, Kinkas.

    La Cow Parade à Deauville

    La Mère de Lait 

    ... à suivre 

    * sources : http://guide.voyages-sncf.com/article/les-grands-evenements-de-deauville/la-cow-parade-a-deauville-voyazine_3271566?q=Deauville

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Deauville : Rond point des cloches

    Cette oeuvre d'art constituée de 12 cloches portées par des mâts de différentes tailles est située devant la mairie.

    Deauville : Rond point des cloches

     

    Deauville : Rond point des cloches

    Non seulement elles sonnent chaque heure, mais leur mise en lumière change de couleur la nuit.

    Deauville : Rond point des cloches 

    * sources : http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=14220_3

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Deauville : La Mairie

    Construite en 1881, elle est toujours très fleurie, elle fut "normandisée" (habillée de colombages) en 1961.

    Deauville : La Mairie

    Même si vous n'avez pas besoin des services administratifs de la mairie, c'est un édifice charmant, placé au centre même de la ville.

    Deauville : La Mairie

     Et oui Normandie oblige, se sont bien des pommiers plantés devant la mairie !

    Deauville : La Mairie

    Mes enfants devant la Mairie en juillet 1999

    Deauville : La Mairie

    Le bâtiment est typique de la région et son parterre de fleurs et de plantes particulièrement bien entretenu.

    Deauville : La Mairie

     Le petit train vous attend entre la Mairie et l'Office de Tourisme.

    Deauville : La Mairie

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Casino de Trouville-sur-Mer

    Construit en 1912 par Alphonse Durville, ce (nouveau) casino a subi en 1997 quelques rénovations salutaires. 18 ans déjà !

    Casino de Trouville-sur-Mer

    Si le thème de la Louisiane a été conservé, les changements ont, maintenant, fait leur preuve. Côté restauration, par exemple, avec la brasserie " Villatara " (superbe vue sur la mer, les salons de jeux de tables) et le " Louisiane Café " (buffet à volonté au coeur même de la salle des machines à sous, soirées à thème).

    Casino de Trouville-sur-Mer

    On n'oublie pas, non plus, la discothèque, " L'Embellie " et, encore moins les jeux eux-mêmes. Les amateurs trouveront de quoi faire : machines à sous, vidéo poker, boule, roulette française ou anglaise (à ce sujet, la roulette anglaise électronique nouvellement arrivée n'est pas vraiment conviviale - on préfère largement le sourire des croupiers -, blackjack, stud-pokers et le fameux poker texas hold'em.

    Casino de Trouville-sur-Mer

    Une salle de cinéma, des dîners-spectacles dans le salon des Gouverneurs font encore partie des nombreuses animations. Ici, c'est moins guindé qu'à Deauv' et on s'y amuse mieux. On est d'accord, même si le propriétaire reste le même.

    Casino de Trouville-sur-Mer

    Mais, à chaque ville, sa personnalité. Partout, où vous irez, pensez surtout à votre carte d'identité !
    En savoir plus sur : http://www.petitfute.com/v5177-trouville-sur-mer-14360/c1169-s-amuser-sortir/c1046-jeux/c203-casino/169877-casino-barriere-de-trouville.html#UQMD5pmkIcoKCkKr.99

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    59 commentaires
  • “Le voyage apprend la tolérance.” Benjamin Disraeli

    "Tous les pays doivent s'entraider comme les passagers d'un même bateau." Proverbe chinois

    La photo du weekend : Évasion

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    75 commentaires
  • Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

    La Touques est un fleuve côtier qui naît aux confins du pays d'Ouche, du pays d'Auge, du Perche et de la campagne d'Alençon, près de Champ-Haut (Orne). Elle baigne principalement la ville de Lisieux et se jette dans la Manche entre Deauville et Trouville-sur-Mer (Calvados).

    Dans les deux départements du Calvados (14) et de l'Orne (61), la Touques traverse quarante-sept communes.

    Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

    Son nom ancien, Algia, reste présent dans le pays d'Auge, pays normand que la Touques traverse.

    Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

    Je suis sur la plage de Deauville, de l'autre côté c'est Trouville et sa plage ainsi que son casino, que le chenal de la Touques sépare. 

    Dès sa source, la Touques coule droit au nord jusqu'à Pont-l'Évêque. Sa vallée, bien marquée, tranche le plateau crétacé d'argile à silex du pays d'Auge. Un peu avant Pont-l'Évêque, le cours du fleuve s'oriente au nord-ouest et débouche sur la mer par un estuaire ensablé, après un parcours de108,4 km, à travers le pays d'Auge.

    Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

     Au fond Trouville et sa plage, et au milieu la Touques qui se jette dans la Manche

    Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

    Un des feux de l'enrochement du chenal.

    Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

     À marée basse

    Deauville : la Touques sépare Deauville de Trouville.

     * sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Touques_(fleuve)

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    68 commentaires
  • Deauville : Les Jetées et le chenal

    Au début du 19e siècle, l’expansion industrielle et le développement de la navigation à vapeur favorisent l’essor du trafic maritime, obligeant les ports côtiers à améliorer leurs infrastructures. C’est dans ce contexte que la municipalité de Trouville projette, en 1843, la réalisation de deux jetées en chêne équarri, destinées à canaliser le chenal constamment en mouvement et à faciliter l’accès de la marine marchande au port d’échouage.

    Deauville : Les Jetées et le chenal

    Les travaux, financés en partie par une souscription des marins et des habitants de Trouville sont exécutés en 1846. Le chenal, large de 50 mètres est ouvert à la navigation à partir de 1849. Afin de remédier à son ensablement permanent, les jetées sont prolongées en 1858 et 1870, portant leur longueur définitive à 550 mètres pour celle de l’ouest, à 219 mètres pour celle de l’est.

    Deauville : Les Jetées et le chenal

    Les travaux substituent au chêne, jugé coûteux et fragile, le hêtre, rendu imputrescible pour les parties immergées, et le sapin rouge, importé de Suède ou de Norvège pour les parties hors de l’eau.

    Deauville : Les Jetées et le chenal

    Entre 1894 et 1907, armateurs et marins locaux réclament régulièrement le prolongement de la jetée ouest. Aucune suite n’est donnée à leur demande, risquant d’entraîner la formation de lais de mer le long de la plage de Trouville et de mettre en péril les activités balnéaires de la station.

    Deauville : Les Jetées et le chenal

    Destinés à signaler l’entrée du chenal, deux feux sont placés à l’extrémité de chaque jetée par décision ministérielle en date du 26 janvier 1874.

    Deauville : Les Jetées et le chenal

    Celle-ci prévoit également la construction d’un phare, édifié deux ans plus tard sur la rive gauche de la Touques. Devenu obsolète en raison du recul de la mer, il est détruit en 1929, laissant place à un lotissement.

    Deauville : Les Jetées et le chenal

    Bombardées pendant la Seconde Guerre mondiale, les jetées ouest et est sont respectivement reconstruites en 1952 et 1963.

    * sources : http://clupp-deauville.fr/jetees/index.php

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Deauville : Port Morny, Le Port Municipal

    Il aura fallu six ans aux entrepreneurs Castor et Mauger, sous la direction de l’ingénieur Arnoux, pour exécuter les travaux de construction du port de Deauville. Inauguré en 1866, le « bassin Morny » attire rapidement usines et dépôts marchands, créant une zone industrielle aux abords des quais et sur la Presqu’île de la Touques.

     Deauville : Port Morny, Le Port Municipal

    Précédé de jetées érigées en 1846, il comprend alors un avant port et un bassin à flot fermé par une écluse équipée d’un pont mobile. En 1866, le bassin à flot est relié à la gare par l’installation de voies ferrées et mis en service deux ans plus tard. Un bassin de chasse et un bassin de retenue complète enfin le dispositif en 1889.

     Deauville : Port Morny, Le Port Municipal

    Le nouveau "pont-levis"

    Après avoir subi de graves dommages pendant la Seconde Guerre mondiale, les infrastructures portuaires sont remises en état en 1948, puis, modernisées dans les années 1970. En 2005, le Conseil général du Calvados et la Ville de Deauville réalisent une nouvelle fois d’importants travaux de modernisation du port, l’ancien édifice n’assurant plus correctement ses fonctions.

     Deauville : Port Morny, Le Port Municipal

    Une nouvelle écluse et 300 mètres de pontons ont été construits, facilitant son bon fonctionnement et un meilleur accueil des usagers. Ces travaux ont également permis l’aménagement d’un terre-plein dans l’avant-port, en bordure du chenal de la Touques.

    Le port Municipal est situé au coeur de Deauville, à 300 mètres de la Place Morny, et face à la gare SNCF. En quelques minutes, les plaisanciers ont accès à tous les commerces, restaurants et lieux de loisirs. Près de 400 bateaux y stationnent à l’année. Côté ville, le Bassin est longé par le Deauville Yacht Club et l’école de voile.

     Deauville : Port Morny, Le Port Municipal

    Côté Touques, des aménagements nouveaux se dessinent : ce sont les prémices d’un nouveau quartier, grand projet de la Ville de Deauville. Bientôt, terrasses, logements, lieux de vie, places et promenades revaloriseront ce qu’on appelle ici la Presqu’île : six hectares situés entre le Bassin Morny et la Touques.

    * sources : http://www.deauville.fr/FR/decouvrir-deauville/125/le-nautisme/1175/port-morny-le-port-municipal

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    63 commentaires
  • Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Deauville est une commune française du département du Calvados, en Basse-Normandie, peuplée de 3 775 habitants (les Deauvillais).

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Station balnéaire normande, elle est considérée, avec son casino, ses palaces, ses villas classées, ses champs de courses, ses ports de plaisance, son palais des congrès, son Festival du cinéma américain, ses golfs et ses discothèques comme l'une des plus prestigieuses en France. Elle attire chaque année des milliers de touristes, notamment des Parisiens en raison de sa relative proximité géographique (environ 200 km).

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Sa réputation de station de luxe lui vaut d'être fréquentée régulièrement par de nombreuses célébrités du cinéma, de la musique, de la télévision, de la mode, et du monde économique et politique.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    La commune est située à l'embouchure de la Touques qui la sépare de Trouville-sur-Mer, et s'étend en partie le long du fleuve. Un pont relie les deux communes. D'un point de vue traditionnel, elle est au nord du pays d'Auge et d'un point de vue touristique, elle est située sur la Côte Fleurie.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Jouxtant au sud-ouest celle de Trouville-sur-Mer, l'agglomération est à 13 km au nord-ouest de Pont-l'Évêque, à 16 km au sud-ouest de Honfleur, à 17 km au nord-est de Dives-sur-Mer et à 42 km au nord-est de Caen.

    L'environnement de la commune est caractérisé par une longue plage de sable, résultant de l'érosion des falaises de calcaire oolithique. En retrait s'étendent, d'une part, la vallée de la Touques et, d'autre part, des collines qui constituent le paysage typique du pays d'Auge.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Deauville et ses marais ont peu laissé de traces dans l'histoire avant la création de la station balnéaire.

    Le village est construit sur la hauteur du mont Canisy, prébende de l'évêché de Lisieux durant l'Ancien Régime. L'activité était agricole, faite d'élevage et de culture, notamment de sainfoin.

    * Pour en savoir plus sur Deauville : https://fr.wikipedia.org/wiki/Deauville

    Comme dans toutes les régions de France et du monde, l’architecture des maisons de Deauville et plus généralement des maisons normandes a ses particularités.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    En effet, si il existe aujourd’hui une vraie tendance vers la maison architecte Deauville Normandie, il n’en reste pas moins que le socle architectural repose sur des maisons traditionnelles dites à colombage. Ce type de maison se retrouve dans d’autres villages et régions de France et notamment en Alsace même si le processus de mise en œuvre (mise en construction) peut se révéler pour autant différent.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Si les maisons à Colombage sont celles que l’on trouve principalement en Normandie, le passage de la seconde guerre mondiale a malheureusement détruit complètement certains villages tels que Lisieux ou encore Rouen. De ce fait ce sont des constructions nouvelles qui ont remplacé les maisons traditionnelles normandes et il faut reconnaître que ces constructions modernes ont été suivies par une tendance très actuelle, celle de la maison architecte Deauville Normandie.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Dans certains autres villes de la côte Normande, comme Deauville par exemple, ce sont donc des bâtisses à colombages qui cohabitent avec des bâtiments et des maisons plus modernes ! Si vous voulez vous retrouver dans un paysage composé exclusivement de maisons normandes, cela risque d’être difficile. Pour ce, nous vous recommandons de vous rendre dans le vexin normand ou encore dans le pays d’Auge.

    Deauville, mon escapade en  Basse-Normandie

    Après, chose que vous aurez peut être plus de mal à remarquer, le matériau utilisé pour la construction des maisons traditionnelles normandes est différent selon que l’on se trouve en basse ou haute Normandie. Certains préfèrent le granit, notamment dans le cotentin quand d’autre font appel au calcaire, encore appelé pierre de Caen, en référence à la ville du même nom.

    * sources : http://myhomein-deauville.com/actualites/category/architecture-normandie/

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    67 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique