• Château de Rambouillet : Travaux de restauration 

    Depuis février 2015 de lourds et hauts échafaudages ont recouvert l'aile Ouest du château de Rambouillet. 

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Le château se refait ainsi une beauté, sous l’impulsion du Centre des monuments nationaux.

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Les toitures, montées en 1961, seront remises à neuf, tandis que façades et menuiseries recevront les soins des divers artisans en vue d’améliorer la présentation d’ensemble du château.

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Prévus jusqu’en 2017, ces travaux concernent l’ensemble du monument, corps de logis principal inclus.  Cette restauration de l’enveloppe extérieure du château est une étape indispensable avant d’envisager la rénovation des salons intérieurs. 

    Château de Rambouillet : Travaux de restauration

    Le château ferme ses portes au printemps 2016 et pour toute la durée des travaux. Toutefois, les jardins, la Laiterie de la reine Marie-Antoinette et la Chaumière aux coquillages demeurent ouverts à la visite.

    * En savoir plus : ICI

    Que voir pendant les travaux de restauration du château ?

    L’ensemble du bâti se développe au cœur d’un véritable écrin de verdure d’environ 150 hectares et composé de jardins aménagés à différentes époques : jardin régulier dit « à la française », jardin anglo-chinois, arboretum et jardin paysager du XIXème siècle invitent les visiteurs à une agréable promenade champêtre.

    Et pourquoi ne pas découvrir ses jardins en rosalies, véhicules électriques ou même en barques ? Pour plus de renseignements, rendez-vous ici. 

    Vivement que la restauration se termine et qu'on nous rende notre château !! 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    32 commentaires
  • Rencontre à Rambouillet

    Il a fait vraiment très beau ce weekend à Rambouillet. J'en ai profité pour prendre quelques clichés d'une belle rencontre. 

    L'homme et les oies (Rambouillet)

      

    L'homme et les oies (Rambouillet)

     

    Rencontre à Rambouillet

     

    Rencontre à Rambouillet

     

    Rencontre à Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    72 commentaires
  • Weekend à Rambouillet

    Weekend à Rambouillet

     

    Weekend à Rambouillet

      

    Weekend à Rambouillet

    Oies Bernache du Canada

    L'élevage des moutons à la Bergerie Nationale

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Rambouillet : Enseignes 

    Voici quelques enseignes de Rambouillet, prises dans la rue principale, rue du Général de Gaulle.

    Rambouillet : Enseignes et le "Passage fleuri"

    Cuisine traditionnelle et excellents vins - 78 rue du Général de Gaulle 78120 Rambouillet.

    Pour en savoir plus : http://www.cheval-rouge.fr/

    Rambouillet : Enseignes et le "Passage fleuri"

    Passage Fleuri - 109 rue du Général de Gaulle, en face de la sous-préfecture de Rambouillet.

    Rambouillet : Enseignes et le "Passage fleuri" 

    Passage commerçants, pour en savoir plus : http://www.ramboliweb.com/passagefleuri/index.asp

    Rambouillet : Enseignes et le "Passage fleuri"

    Enseigne -blason de Rambouillet : "Semper erecta" (Toujours debout) 

    Rambouillet : Enseignes

    Cordonnerie du Château 

    Rambouillet : Enseignes

    Café-Hôtel de la place d'Armes

    Rambouillet : Enseignes

    Café de la Mairie

    Rambouillet : Enseignes

    Pâtissier-Chocolatier-Glacier "Francis" - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    53 commentaires
  •  Suite de ma balade printanière à Rambouillet ... 

    Voici la suite de ma balade de ce weekend à Rambouillet. 

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     Ce jeune cygne a quitté ses parents pour laisser place à la nouvelle génération ... 

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

    Madame Grèbe Huppé couve ... 

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

    ... Pendant que Monsieur va au ravitaillement.

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

    Monsieur et Madame Colvert profitent du soleil ... 

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

     

    Suite de ma balade printanière à Rambouillet ...

    Je ne sais pas à quel oiseau appartient ce nid - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    77 commentaires
  • 20 Mars : c'est le Printemps ! 

    La jonquille (ou narcisse) est la fleur de printemps par excellence, et ce weekend à Rambouillet j'ai vraiment été gâtée, il y avait des jonquilles sauvages à perte de vue ... dommage que le soleil était aux abonnés absents.

    20 Mars : c'est le Printemps !

     

    20 Mars : c'est le Printemps !

     

    20 Mars : c'est le Printemps !

     

    20 Mars : c'est le Printemps !

     

    20 Mars : c'est le Printemps !

      

    20 Mars : c'est le Printemps !

      

    20 Mars : c'est le Printemps !

      

    20 Mars : c'est le Printemps !

      

    20 Mars : c'est le Printemps !

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    79 commentaires
  • Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes insolites et originales ... 

    Les plantes "piscines"

    La 3ème particularité de nombreuses espèces est d’être des « plantes piscines ». Grâce à leur rosette de feuilles, l’eau est dirigée au cœur de la plante où se décomposent des débris végétaux et animaux qui alimentent la broméliacée. Les racines ne servent qu’à fixer la plante, parfois à stocker l’eau.
    La richesse des formes et des coloris est un ravissement pour les yeux, comme dans les chapelles d’orchidées adjacentes. Les feuilles étonnent par la diversité de leurs panachures vues dans la transparence de la lumière, les fleurs et les bractées colorées surprennent par leurs couleurs éclatantes.
    Elles semblent avoir été teintées artificiellement et se déclinent dans les tons de jaunes, rouge-orangé, roses et lilas  très intenses.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    * Source : Paris.fr

    Le Guzmania

    Guzmania est un genre de plantes de la famille des Bromeliaceae qui comprend environ cent dix espèces vivaces, le plus souvent épiphytes, plus rarement terrestres, originaires des forêts tropicales de l'Amérique centro-méridionale. Ces plantes ont des feuilles rubanées souples, arquées, disposées en rosette, de couleur vert brillant, formant une hampe florale composée de bractées écarlates ou orange vif, qui portent de petites fleurs tubuleuses jaunes ou blanches, regroupées en épis ou en panicules, fleurissant en hiver ou au début du printemps. Elles peuvent atteindre de vingt centimètres à un mètre de haut.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    La culture de ces plantes nécessite une serre chaude et humide avec un filtrage de la lumière solaire et une température toujours maintenue au-dessus de dix-huit °C.

    On les cultive en pots ou en récipients de verre, avec des arrosages réguliers, abondants en été et plutôt réduits en hiver; il convient de remplir, une fois par mois, la coupe centrale formée par les feuilles avec de l'eau fraîche et non calcaire, et, en saison chaude, de vaporiser fréquemment les feuilles.

    Pendant la période végétative, la fertilisation se fait à l'aide d'engrais liquide, une fois par mois; les racines sont réduites et ne demandent pas un rempotage.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    Des parasites comme les araignées rouges et les pucerons peuvent provoquer des déformations des feuilles et des fleurs.

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Guzmania

    Les Araceae (Anthurium)

    Anthurium est un genre de plantes de la famille des Araceae comportant de 600 à 800 espèces, voire 1 000 espèces : c'est un des genres les plus importants et les plus complexes de la famille. De nouvelles espèces sont décrites chaque année.

    Les espèces ont une distribution néotropicale : la plupart croissent dans les forêts tropicales humides d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud mais quelques-unes poussent dans des milieux semi-arides.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    On les trouve du nord du Mexique à l'Argentine et plus particulièrement au Panama, en Colombie, au Brésil, en Guyane, en Équateur. Elles seraient absentes d'Asie bien qu'on les trouve dans quelques forêts humides asiatiques où elles auraient été introduites : par exemple, l'anthurium rouge au Sri Lanka.

    Plusieurs espèces sont multipliées comme plante d'appartement pour la valeur ornementale de leur feuillage, comme Anthurium crystallinum, ou pour celle de leur inflorescence (spathe et spadice rouges), comme Anthurium scherzerianum. 

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    L'anthurium est une plante dépolluante extrêmement efficace pour éliminer l'ammoniac, dans une moindre mesure pour le xylène.

    Son parfum peut également provoquer migraine et allergie.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    Les Anthurium s'accommodent d'un sol composé de terre de bruyère, de sable et de terreau ; cependant ils préféreront un mélange de sphaigne, perlite et tourbe éventuellement additionnés d'écorces de pin. Certaines espèces acceptent volontiers d'être fixées sur des morceaux d'écorces comme on le fait pour certaines orchidées.

    Les racines aériennes des plantes montées en épiphytes auraient des propriétés très semblables à celles des orchidées. 

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthurium

    Sarracenia Oreophila

    Sarracenia oreophila est une plante carnivore vivace, rhizomateuse, herbacée appartenant à la famille des Sarraceniaceae.

    En voie d’extinction, Sarracenia oreophila ne parvient à survivre que dans quelques populations situées au centre et au nord-est de l’Alabama, et dans les zones montagneuses de Géorgie, de Caroline du Nord, et de Caroline du Sud.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    Les populations étaient autrefois plus nombreuses mais elles ont toujours été considérées comme rares, et elles pourraient bientôt disparaître. On la retrouvait auparavant au Tennessie. On la trouve dans les régions humides, étangs, marécages et les bois humides.

    La plante est insolite car les urnes sont essentiellement produites au printemps et au début de l’été.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes ...

    Elles attrapent leurs proies en leur offrant un nectar qui est sécrété autour de la bouche de la plante et à sa base intérieure. Les insectes trouvent le nectar et finissent par tomber dans la trappe. Une fois à l'intérieur, ils ne peuvent plus s'échapper. De petits poils rigides pointent vers le bas, retenant les insectes. L'intérieur de la trappe est également très glissant.

    * Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarracenia_oreophila

    Caryota mitis, palmier céleri multipliant ou Palmier queue de poisson

    Caryota mitis, le palmier céleri multipliant, est également appelé palmier queue de poisson. C'est un palmier originaire d'Asie du Sud-Est qui forme une souche de plusieurs stipes, pouvant chacun monter à 7 ou 8 m de hauteur environ. Caryota mitis est un palmier monocarpique, c'est-à-dire qu'il meurt après maturation des graines.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes insolites et originales ...

    Cependant, au sein d'une souche, les stipes se renouvellent régulièrement, et la souche elle-même a une longue durée de vie.
    Le feuillage du palmier céleri multipliant a des feuilles bipennées en forme de nageoire caudale de poisson, ce qui explique ses noms vernaculaires.

    Les Serres d'Auteuil : Quelques plantes insolites et originales ...

    Le feuillage du palmier céleri multipliant a des feuilles bipennées de forme particulière, rappelant le feuillage des céleris, ou des nageoires caudales de poissons, ce qui lui a valu ses noms vernaculaires. Les souches ainsi formées présentent un feuillage dense, ou les feuilles des différents stipes s'entremèlent souvent.
    Le palmier céleri multipliant forme des grappes de nombreux fruits rouges et arrondis.
    Attention. Ces fruits contiennent de l'acide oxalique. Les fruits sont toxiques par ingestion, et irritants par contact.
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    58 commentaires
  • Fontaine "Bacchanale" des Serres d'Auteuil de Aimé-Jules Dalou

    Cette fontaine est magnifique, il est du sculpteur Aimé-Jules Dalou.

    Fontaine "Bacchanale" des serres d'Auteuil de Aimé-Jules Dalou

     

    Fontaine "Bacchanale" des serres d'Auteuil de Aimé-Jules Dalou

    Elle représente quatre personnages, nus, qui mangent, boivent et s'amusent à des plaisirs érotiques. 

    Fontaine "Bacchanale" des serres d'Auteuil de Aimé-Jules Dalou

    Le modèle a été exposé au Salon de 1891. La sculpture est réalisée en pierre de Tercé, vers 1895 - 1898.

    Fontaine "Bacchanale" des serres d'Auteuil de Aimé-Jules Dalou

    Elève de Carpeaux, ami de Rodin. Il réalisa le bronze du « Triomphe de la République » visible place de la Nation. Nous lui devons aussi le monument funéraire d'Auguste Blanqui et le gisant de Victor Noir au cimetière du Père-Lachaise, la « Fraternité des Peuples », haut-relief dans la salle des mariages de la mairie du 10e arrondissement de Paris et le monument à Jean-Charles Alphand, réalisé avec l'architecte Jean Camille Formigé (situé entre les numéros 17 et 22 de l'avenue Foch).

    Fontaine "Bacchanale" des serres d'Auteuil de Aimé-Jules Dalou

    * Sources :  ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    49 commentaires
  • Le square des poètes, Paris 16ème

    Cet espace vert d'une superficie de 13400 m² fut créé par la Ville de Paris à l'initiative de Pascal Bonetti, président d'honneur de la Société des poètes français et inauguré le 15 mai 1954.

    Il abrite quelques sculptures : buste en pierre de Théophile Gautier par Louis Eugène Dejean (1933), Buste en bronze de Jean Moréas par Georges Themistocles Maltero (1962), statue en pierre de Frédéric Mistral par Marius Remondot, monument en pierre à Joachim Gasquet par Auguste Guénot (1928).

    Le square des poètes, Paris 16ème

     

    Le square des poètes, Paris 16ème

    Statue en pierre de Frédéric Mistral par Marius Remondot.

    Le square des poètes, Paris 16ème

    Buste de Victor Hugo, par Rodin (il me semble).

    Le square des poètes, Paris 16ème

    Buste de Alexandre Pouchkine par Youri Orekhov, 1999 offert par la ville de Moscou.

    Le square des poètes, Paris 16ème

    Buste en bronze de Jean Moréas par Georges Themistocles Maltero (1962).

    Le square des poètes, Paris 16ème

    Monument en pierre à Joachim Gasquet par Auguste Guénot (1928)

    Il comporte également 48 mini stèles où sont gravées des vers exaltant la nature, signés des plus grands représentants de la langue française : Villon, RonsardMolière, Racine, Boileau, Hugo, Verlaine, Rimbaud etc.. ainsi que quelques bustes de poètes.

    Le square des poètes, Paris 16ème

     

    Le square des poètes, Paris 16ème

    * Sources : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Cet espace vert est également menacé pour l'agrandissement de Roland Garros.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    76 commentaires
  • Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

    HISTOIRE

    Créés en 1761, sous Louis XV, le jardin et les serres d’Auteuil sont entièrement remodelés à la fin du XIXe siècle. En 1897, l’architecte Jean-Camille Formigé y construit une cathédrale de fer et de verre : c’est encore la belle époque des jardins d’hiver où l’on se bouscule pour admirer des spécimens exotiques provenant de régions tropicales. L’ensemble comprend quinze serres. Dans la plus spectaculaire – elle mesure 99 mètres de long et 16 mètres au faîtage – on se retrouve dans une palmeraie entremêlée de jungle tropicale. En son milieu se cache une attirante volière. D’un côté les caféiers, kapokiers, balisiers, quatre-épices et lotus bleu d’Égypte prennent leurs aises, tandis que de l’autre, les fruitiers prolifèrent au milieu des fougères dans une atmosphère un peu moins chaude. Au milieu de ce foisonnement étourdissant, plusieurs bassins peuplés de carpes japonaises mettent en scène les laitues, jacinthes d’eau et autres espèces aquatiques. 

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

    Les serres sont, enfin étaient situées, à la porte d’Auteuil, en lisière du bois de Boulogne. Station de métro : Porte d’Auteuil.

    Les travaux dans les serres d'Auteuil pour l'agrandissement de Roland-Garros ont commencé.

    Les travaux d'extension de Roland-Garros dans le jardin des Serres d'Auteuil ont débuté. Après un long bras de fer juridique, le Conseil d'Etat a décidé d'annuler la suspension du permis de construire. 

    Les opposants au projet ont dénoncé le début des démolitions des serres et l'abattage des arbres du jardin. 

    Un court de 5.000 places est prévu sur l'emprise du jardin des Serres. Les serres chaudes et les serres techniques ont été détruites en 2016, dont la serre des orchidées.

    Voici l'endroit où sera construit le nouveau court : 

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

      

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

    Quelques photos des travaux ...  

    Les Serres d'Auteuil : Les travaux ont commencé !

     © Photo internet

    Les Serres d'Auteuil : Leurs démolitions et les travaux ont commencé !

     © Photo internet - (même emplacement que les photos au-dessus).

    Les Serres d'Auteuil : Les travaux ont commencé !

     © Photo internet

    Les Serres d'Auteuil : Les travaux ont commencé !  

    © Photo internet - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Quelques photos souvenirs prises dans les serres d'Auteuil :

    Les Serres d'Auteuil : Les travaux ont commencé !

    Ma fille et moi en 2012

    Les Serres d'Auteuil : Les travaux ont commencé !

    La photo de mon avatar.

    Serres techniques aujourd'hui détruites (cliquez pour les voir en grand format) :

    Les Serres d'Auteuil : Les travaux ont commencé !

    * Sources : ICI et ICI

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    69 commentaires
  • Rambouillet : Le Grèbe huppé 

    Le grèbe huppé est un oiseau d'eau. Il passe toute sa vie à nager et à plonger. 

    Rambouillet : Le Grèbe huppé

    Les Grèbes huppés se nourrissent de poissons, de mollusques, de crustacés, de têtards, de grenouilles et d'insectes aquatiques, ainsi que de fragments végétaux.

    Rambouillet : Le Grèbe huppé

     

    Rambouillet : Le Grèbe huppé

    Pour plonger et progresser sous l'eau, ces oiseaux sont extrêmement rapides et agiles. En nageant sur l'eau, ils sont de plus capables de régler leur niveau d'immersion. Le corps habituellement très apparent peut s'abaisser pour ne plus laisser apparaître que le dos, voire le cou, comme un périscope.

    Rambouillet : Le Grèbe huppé

     

    Rambouillet : Le Grèbe huppé

    * Pour en savoir plus sur le Grèbe huppé sa fiche  ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Rambouillet : A la recherche du Printemps ! 

    Le printemps arrive, il n'est plus bien loin ... Partons à sa recherche ! 

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

    Il y avait un beau soleil ... 

    Rambouillet : A la recherche du Printemps ! 

    Hérons et cormorans profitent de ce beau soleil retrouvé ... 

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

      

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

    De magnifiques perce-neige ... 

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

     

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

     

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

     

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

     

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

    Un vieil arbre mort que j'admire à chaque fois ...  

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

     

    Rambouillet : A la recherche du Printemps !

    Tout au fond, c'est chez sa ma fille - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    57 commentaires
  • Les Bateliers ou Mariniers 

    Si il y a une chose que j'aime pardessus tout à Paris, c'est de regarder les péniches sur la Seine et sur "mon" Canal de l'Ourcq. Je me suis toujours demandée comment c'était de vivre sur une péniche. 

    Les Bateliers ou Mariniers

    Très ancienne profession apparue avec la navigation sur les rivières, autant dire à l'aube de l'humanité et du commerce, elle a évolué notablement avec l'apparition des canaux qui a amené les familles entières à s'installer à bord du bateau.

    Les Bateliers ou Mariniers

    Sur la Seine (au fond l'Hôtel de Ville)

    Les Bateliers ou Mariniers

    Très importante corporation pendant de nombreux siècles du fait de son rôle majeur dans l'approvisionnement des régions en marchandises de toutes sortes, et aussi dans le transport des voyageurs, elle est devenue, avec le développement du chemin de fer puis de la route, le fait d'un petit nombre de gens vivant d'une manière assez marginale, en étant sur terre et sur l'eau en même temps.

    Les Bateliers ou Mariniers

    L'équipage d'une péniche est généralement restreint: le batelier, son épouse (généralement batelière également), un enfant, et parfois, un matelot. N'ayant pas de mécanicien à bord, le batelier doit être capable d'assurer les petites réparations de base sur le moteur, l'installation électrique ou la robinetterie.

    Les Bateliers ou Mariniers

    Canal de L'Ourcq (péniche sortant de l'écluse Saint Denis, Parc de la Villette)

    Les conditions de vie ont été difficiles jusqu'au milieu du xxe siècle. Jusqu'à cette époque (et même au-delà) l'électricité et l'eau courante ne sont pas présentes sur les péniches. De plus, les horaires de travail et l'entretien du bateau sont très contraignants.

    Le film de Jean Vigo L'Atalante et le feuilleton télévisé L'Homme du Picardie (1968) sont deux illustrations, plus ou moins romancées, de cette profession.

    Le premier est toutefois très daté, et n'a plus grand chose à voir avec le métier actuel.

    Le second est très intéressant en ce sens qu'il se situe à la charnière entre la batellerie traditionnelle qui doit effectuer une mutation pour survivre, incarnée par Joseph Durtol (Christian Barbier, un de ses meilleurs rôles) et l'avenir qui passe par le grand gabarit, que personnifie le fils Durtol (Pierre Santini dans un de ses premiers rôles).

    Les Bateliers ou Mariniers

    Les professionnels voient dans ce feuilleton, dont ont été tirés un coffret vidéo puis un DVD, une bonne illustration de leur métier. 

    Les Bateliers ou Mariniers

    * Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Batelier - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    73 commentaires
  • Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

    " Mais l'âme de Paris ne se révèle que de loin et de haut, et c'est dans le silence du ciel que s'entend le grand cri pathétique d'orgueil et de foi qu'elle élève vers les nuages. "

    Julien GREEN.

    Des terrasses du deuxième et sixième étage, on domine tout un quartier magnifique avec la Bourse du Commerce et l'église Saint Eustache en fond, la Tour Eiffel sur la gauche et Montmartre à droite. Sûrement la plus belle vue sur PARIS.

    La Tour Saint-Jacques, la tour Montparnasse, la Conciergerie et la Tour de l'Horloge.

    Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

    La Tour Eiffel toujours aussi grandiose !

    Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

    Notre Dame de Paris

    Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

    Montmartre

    Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

    Le parvis du Centre Georges Pompidou et Montmartre.

    Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

    La Tour Eiffel sous la pluie ... 

    Centre Georges Pompidou : Paris vu d'en haut !

     Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    82 commentaires
  • Le Prométhée (1956) de Ossip Zadkine, Place Saint-Germain des Prés, Paris

    Dans la mythologie grecque, Prométhée est l’un des Titans. Il est surtout connu pour avoir créé les hommes à partir de restes de boue transformés en roches, ainsi que pour le vol du « savoir divin » (le feu sacré de l’Olympe) qu’il a caché dans une tige et qu’il rendit aux humains.

    Le Prométhée (1956) de Ossip Zadkine, Place Saint-Germain des Prés, Paris

    Courroucé par sa ruse, Zeus, le roi des dieux, le condamna à être attaché à un rocher, son foie se faisant dévorer par un aigle chaque jour, et renaissant la nuit…

    Le Prométhée (1956) de Ossip Zadkine, Place Saint-Germain des Prés, Paris

    Ossip Zadkine, né le 4 juillet 1890 à Vitebsk (dans l'Empire russe, aujourd'hui en Biélorussie) et mort le 25 novembre 1967 à Paris, est un sculpteur français d'origine russe, établi en France en 1910.

    Le Prométhée (1956) de Ossip Zadkine, Place Saint-Germain des Prés, Paris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il est considéré comme l'un des plus grands maîtres de la sculpture cubiste. La production artistique de Zadkine s'échelonne sur un demi-siècle et comprend plus de quatre cents sculptures, des milliers de dessins, aquarelles et gouaches, des gravures, des illustrations de livres et des cartons de tapisserie.

    * Pour en savoir plus sur Ossip Zadkine : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ossip_Zadkine - Photos prises avec mon tout premier appareil photo, un Nikon Coolpix s33.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Saint-Germain-des-Prés, square Laurent Prache : Monument à Guillaume Apollinaire

    Paris est un musée à ciel ouvert. Au détour d'une rue, d'une place où d'un jardin public, il n'est pas rare d'y découvrir de superbes sculptures, de belles statues, et souvent signés par de grands maîtres.

    A Saint-Germain-des-Prés, dans le square Laurent Prache, près de l'église Saint-Germain, j'ai découvert un superbe buste de Dora Maar, l'une des compagnes de Picasso.

    Square Laurent Prache (Paris 6) : Monument à Guillaume Apollinaire

    Picasso et Dora se sont rencontrés tout près d’ici à la Terrasse des Deux Magots. Lui est déjà un artiste célèbre, elle une jeune photographe fervente partisane de la révolution surréaliste qui secoue Saint-Germain des Prés. Elle suit Picasso dans son atelier tout proche de la rue des Grands Augustins et devient la première à le photographier en pleine création. Le génie catalan finira par la quitter. Dora poursuivra sa vie d’ermite dans son petit appartement de la rive gauche jusqu’à sa disparition en 1997.

    Square Laurent Prache (Paris 6) : Monument à Guillaume Apollinaire

    L’inauguration officielle du buste de Dora Maar, eu lieu le 5 juin 1959, en présence d’André Salmon et de Jean Cocteau, mais Picasso ne fit pas le déplacement pas plus qu’André Malraux, le tout nouveau ministre de la Culture. Par ailleurs, les rivalités artistiques, esthétiques, voire politiques, assez virulentes, expliquent qu’André Breton et ses séides aient bruyamment manifesté contre la présence de Cocteau à la manifestation.

    - Dans la nuit du 30 au 31 mars 1999, le bronze (80 kilos quand même…) fut détaché de son socle de ciment et enlevé sans bruit. Ce n’est qu’au petit matin qu’on s’aperçut de la disparition.

    Square Laurent Prache (Paris 6) : Monument à Guillaume Apollinaire

    L’énigme dura plusieurs mois, et personne ne porta attention à l’étrange découverte faite quelques semaines plus tard, à une cinquantaine de kilomètres de Paris, dans la commune d’Osny (Val d’Oise). Dans les fossés entourant le château de Grouchy qui abrite la mairie, des jardiniers trouvèrent une masse assez informe recouverte de vert-de-gris et de mousse. Le maire d’Osny signala l’étrange trouvaille aux autorités compétentes et, en attendant leur décision, le buste mystérieux fut nettoyé et tout bonnement exposé dans le Château.

    Ce n’est que le 17 décembre 2001 que le buste retrouva sa place d’origine.

    * Pour en savoir plus c'est : ICI - Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    55 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires