• Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

    On en parle beaucoup à Rambouillet en ce moment, un peu dans les journaux et à la télévision : le Loup est aux portes de Paris ! qu'en est il vraiment.

    Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

    Photo de loup prise au Parc Zoologique de Paris, avril 2014

    Il est là. C'est la certitude de l'Observatoire du Loup. Son président Jean-Luc Valérie, auteur du livre "Le retour du Loup en Lorraine" (2010) est formel : "Le Loup est aux portes de Paris".

    Sur son site, son association met régulièrement à jour une cartographie de la présence de l'animal en France.

    Le Val-d'Oise, qui pourrait être traversé par un loup venant de la Marne, vient d'être placé "sous surveillance" comme les Hauts-de-Seine.

    En balade entre Rambouillet et Limours 

    En octobre, les Yvelines et l'Essonne ont viré au rouge, comme la Seine-et-Marne, quelques semaines plus tôt. 

    Le loup "repéré" dans les Yvelines et l'Essonne serait originaire de l'Yonne et se promènerait entre Rambouillet et Limours. 

    Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

     

    Rambouillet : Le loup de retour en Île-de-France ?

    Forêt de Rambouillet

    Un internaute dans les Yvelines affirme avoir vu un loup gris entre Rambouillet, Auffargis et Cernay-la-Ville durant les Saints de glace 2016.

    Prudence malgré tout. Beaucoup de chiens ressemblent au loup, comme le Chien-Loup de Saarloos et le Chien de Tchécoslovaquie.

    La présence du Loup en Île-de-France n'est pas impossible, mais elle n'est pas avérée.

    * Pour en savoir plus : http://www.leparisien.fr/societe/loup-y-es-tu-04-12-2016-6410265.php

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • La nuit tombe sur Rambouillet ...

    Voici quelques photos prises le 3 décembre 2016 ...

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...

      

    Le soir tombe sur Rambouillet ...Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    52 commentaires
  • Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Voici des photos prises près de chez ma fille, ma deuxième. Installée à Rambouillet depuis le mois d'octobre, c'est pour elle un changement, elle qui n'avait jamais quitté Paris.

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

     

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Derrière le muret la rue où habite ma fille ... 

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

      

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ... Plus loin c'est la Bergerie Nationale ... 

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

       

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Maison forestière ...

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

      

    Rambouillet : Balade en allant chez ma fille ...

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    56 commentaires
  • Forêt de Rambouillet

    La forêt de Rambouillet faisait autrefois partie d'un ensemble plus vaste, la « forêt de l'Yveline », une vaste forêt unique qui s'étendait au-delà des frontières du département actuel, elle s’étendait sur un vaste territoire de Paris à Meudon en passant par la vallée de Chevreuse, Dourdan et Rambouillet. Après les défrichements du Moyen Âge, il ne subsiste plus que des massifs forestiers disjoints. La forêt de Rambouillet, une des reliques de ce vaste ensemble, est progressivement aménagée pour les chasses royales du XVIe auXVIIIe. De cette époque date la création du réseau de routes en étoile, la constitution d'un ensemble homogène et la plantation des futaies. La forêt de Rambouillet, qui a hérité de son passé royal de nombreux aménagements, est la deuxième des forêts d'Île-de-France par la fréquentation, après la forêt de Fontainebleau.

    Forêt de Rambouillet

     

    Forêt de Rambouillet

    Le massif forestier est coupé à peu près en deux par une large bande de terrains centrée sur la Nationale 10 : la partie occidentale est constituée essentiellement par la forêt domaniale gérée par l’Office national des forêts (ONF) qui totalise une superficie de 13 825 hectares. La forêt privée (10 627 hectares), beaucoup plus fragmentée, est prépondérante dans la partie orientale.

    Forêt de Rambouillet

     

    Forêt de Rambouillet

    Dans la forêt domaniale l'essence principale est le chêne (68 % en 2005), représenté par 3 variétés : le chêne pédonculé, le chêne sessile et enfin le chêne rouge introduit dans les années 1970 dans un but ornemental. Les conifères (pin sylvestre et pin laricio), qui représentent 25 % des plantations, ont été introduits à la fin du XIXe siècle et après la Seconde Guerre mondiale sur les sols les plus pauvres (sables).

    Forêt de Rambouillet

    Ils ont été particulièrement touchés par la tempête de 1999. Le châtaignier se substitue au chêne sur certaines parcelles (2,3 %) tandis que le hêtre (1,7 %), représenté par des arbres de grande taille, se trouve mélangé avec le chêne.

    Forêt de Rambouillet

     

    Forêt de Rambouillet

    * Pour en savoir plus : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Rambouillet

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format. 

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Coucher de soleil à Paris (19ème)

    Trois photos prises à main levée de la fenêtre de ma cuisine ... (ça me fera un souvenir).

    Coucher de soleil à Paris (19ème)

      

    Coucher de soleil à Paris (19ème)

     

    Coucher de soleil à Paris (19ème)

     Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires
  • Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    Le Centre de la France est riche en races d’oies. L’oie de Touraine possède la même origine que celles du Bourbonnais ou du Poitou. En Touraine la tradition d’élevage et de sélection des oies a été très présente et l'Oie de Touraine a été reconnue en 1909. Pendant de nombreux siècles, l'Oie fut la pièce de volaille la plus estimée et on la servait même, tel un mets rare et précieux, à la table des rois.

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    L’oie de Touraine est blanche avec sur sa tête, légèrement busquée, une zone un peu plus foncée. Ses yeux sont gris bleuté et les palmes et le bec orange vif. Elle est assez massive (corps ramassé, croupe arrondie) mais reste de taille moyenne. Ses ailes ne se croisent pas. C’est une oie alerte mais non agressive. Les femelles sont très bonnes couveuses et les jars sont très bon pères.

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

     

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    Parc du château de Rambouillet : Oie blanche de Touraine

    Le format de cette oie et sa chair délicate la rendent idéale comme oie à rôtir pour une consommation familiale. C’est aussi un bel animal apprécié en tant qu’oiseau d’agrément et d’ornement. Enfin, c’est un très bon gardien. De nombreuses traditions culinaires sont rattachées à l’Oie de Touraine qui était notamment servie à la Saint Martin (« l’oie de la Saint Martin »), aux vendanges ou aux battages (« l’oie des vendanges »)

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le Héron Cendré

    Le Héron est un formidable oiseau taillé pour la pêche : bec « harpon », une acuité visuelle redoutable et une mâchoire solide ! Il pêche souvent à l’affût ou en marchant lentement dans les eaux peu profondes. Il arrive aussi au héron de plonger afin de capturer des proies plus difficiles.

    Comme tout bon pêcheur, le héron connaît « les bons coins » et pêche en général alors en solitaire, sauf à l’approche de l’hiver lorsque la pitance se fait plus rare : dans ce cas seulement, il est possible de voir les hérons postés assez près les uns des autres !

    Le Héron cendré fait d’ailleurs partie des oiseaux qui « partent en vacances » à l’approche de l’hiver. Leurs comportements migratoires sont toutefois plus difficiles à cerner que ceux de l’hirondelle ou du coucou !

    Les individus d’une même colonie, ou parfois d’un même nid, se dispersent tous azimuts : certains parcourent des centaines de kilomètres tandis que d’autres demeurent à proximité. La majeure partie du temps, les hérons s’arrêtent le long des côtes méditerranéenne ou atlantiques…

    * Sources : extrait : http://www.naturablog.com/le-heron-un-pecheur-hors-pair/

    Ce nid est vraiment apprécié, je l'ai vu occuper tour à tour par des canards Colvert, un couple de foulque Macroule, un couple de Grèbe Castagneux et aujourd'hui ce Héron Cendré ... Les oiseaux partagent !! 

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

     

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

    Va t'il rester à Rambouillet où partir dans le sud, vers la Méditerranée ? 

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

      

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

     

    Parc du Château de Rambouillet : Un pêcheur solitaire, le héron cendré

    Et toujours les belles couleurs d'automne ... 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    43 commentaires
  • Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    Pour Eliane ... 

    Le Cygne tuberculé fait partie intégrante des parcs urbains et de la plupart des étendues d’eau de nos régions. Mais ce magnifique oiseau blanc est à l’origine un animal sauvage, avec des comportements et des habitudes pas toujours compatibles avec la vie citadine des parcs.

    Au moment de la nidification, le mâle devient agressif parce qu’il protège sa famille. A nous d’y faire attention et de faire un détour si un nid est présent à proximité de notre chemin. 

    Les adultes sont de grands oiseaux entièrement blancs.

    Les juvéniles ont un plumage brun grisâtre, commençant à devenir  blanc durant le premier hiver, mais quelques plumes restent grises jusqu’au second hiver. Les pattes sont noires, le bec est gris, les yeux sont bruns.

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    Pendant la première année après l'éclosion, le bec des cygneaux devient progressivement rosâtre. Le tubercule est absent chez les cygneaux et peu développé chez les juvéniles. Les lores sont couverts de plumes de duvet à l'éclosion.

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    Ce cygne juvénile, quittera ses parents l'été prochain.

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

     

    Parc du Château de Rambouillet : Jeune cygne tuberculé

    * Sources : http://oiseaux-birds.com/fiche-cygne-tubercule.html

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires
  • Rambouillet en manteau d’automne...

    Plus beaucoup de feuilles sur les arbres, il règne une atmosphère silencieuse ... Les oiseaux se cachent ... 

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

      

    Rambouillet en manteau d’automne...

      

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

    Au loin les cormorans se rassemblent ... 

    Rambouillet en manteau d’automne...

     

    Rambouillet en manteau d’automne...

    C'est la fin de l'automne, ça sent déjà l'hiver ... 

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    50 commentaires
  • Le Musée des Arts Forains : Le saltimbanque

    "Saltimbanque" de Maxime Le Forestier 

    Le Musée des Arts Forains : Le saltimbanque 

    Enfant de clown et d´écuyère,

    Il était né sous chapiteau.

    Entre la lionne et la panthère,

    On mettait son berceau.

    Il a grandi parmi les nôtres.

    Dès que son âge lui permit

    De poser un pied devant l´autre,

    Une voix lui a dit :

    "Petit, tu es né Saltimbanque.

    De ville en ville, tu iras.

    Jongle avec tout ce que tu as

    Et si tu manques,

    Cent fois, tu recommenceras."

    Le Musée des Arts Forains : Le saltimbanque

    Quand il voulait lancer des balles,

    Elles ne tombaient pas dans ses mains.

    Quand il sautait sur un cheval,

    C´était toujours trop loin.

    En équilibre sur la table,

    Il était pris par le tournis.

    Chacun le disait incapable

    De gagner sa vie.

    "Petit, tu es né Saltimbanque.

    Il faut qu´ils rient, il faut qu´ils pleurent,

    Qu´ils applaudissent, qu´ils aient peur

    Mais si tu manques,

    Pour nous, tu seras un voleur."

    Le Musée des Arts Forains : Le saltimbanque

    Alors, en désespoir de cause,

    Il a jonglé avec des mots

    Et la musique et d´autres choses.

    On a crié : Bravo !

    On le réclamait à tue-tête

    Sur les pistes du monde entier.

    Dans son numéro de poète,

    Il était adoré.

    "Petit, tu es né Saltimbanque.

    Méfie-toi de ces pistes-là.

    Quand ton numéro passera,

    Si tu le manques,

    On ne te ramassera pas.

    Le Musée des Arts Forains : Le saltimbanque

    Car tous les mots, quand on les jette,

    Ils rebondissent n´importe où

    De cœur en cœur, de tête en tête.

    Ils en deviennent fous.

    Ils te reviennent de la salle,

    Emplis d´espoirs ou de rancœurs.

    Tu étais enfant de la balle

    Et te voila penseur."

    Laissez-moi rester Saltimbanque.

    J´aime la lumière et le feu,

    Les tours et les mots dangereux

    Toujours je manque.

    Mon numéro n´est pas fameux.

    Je jongle avec ce que je peux.

    Le Musée des Arts Forains : Le saltimbanque

    Maxime Le Forestier

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    47 commentaires
  • Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    Un jardin extraordinaire, un lustre de cristal suspendu à son toit de verdure. C'est le résultat de dix ans d'efforts afin que cet espace puisse se transformer en jardin et que la nature s'installe dans les rues et l'habite avec fantaisie et poésie.

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    A partir de 80 m² de pavés arrachés à la rue, nous avons créé 1.900 m² de végétation sur les murs et dans le ciel.

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

     

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

     

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    Animé par des bruits étranges et familiers, cet espace se termine par un «Kiosque Nomade» qui convie le visiteur à une rêverie surréaliste. Cette structure dont l'une des fonctions est d'assurer la continuité entre les quatre univers des Pavillons de Bercy est également un lieu d'accueil et de réceptions.

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

     Margaret Tchatcher

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

     ... et  Margaret Tchatcher

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    Jimmy Carter et ... 

    Les perspectives construites par la nature, fleurs et arbres, l'architecture des bâtiments et les décors en treillages, intègrent parfaitement cette scène à transformations qui permet au visiteur de déambuler et de se mettre en scène.

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    Louis de Funès et Coluche !

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    François Mitterrand et Jacques Chirac

    Le Musée des Arts Forains : Le Théâtre de Verdure

    Ma fille Sarah !

    * Sources : Le site du Musée des Arts Forains : link

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    60 commentaires
  • Le Musée des Arts Forains

    Cette fête d'antan met à votre disposition des attractions, manèges et jeux d'époque 1900. Vous aurez la possibilité d'utiliser à loisir le manège de vélocipèdes, le manège de chevaux de bois, la course de garçon de café, les balançoires ou encore le jeu de massacre.

    Le Musée des Arts Forains

    Affiche année 2014

    L'histoire de la salle

    A l'origine, comédien et antiquaire, Jean Paul Favand réunit des objets du spectacle.

    A la différence de ceux du théâtre, de l'opéra ou du cinéma qui sont fait dans des matières éphémères et pour être vus de loin, ceux de la fête foraine sont issus de matières nobles et sont destinés à être vus de près.

    Le Musée des Arts Forains

    Leur origine itinérante les avait sans doute fait mépriser par le marché de l'art ancien. Et pourtant ces pièces ont une qualité culturelle et esthétique indéniable : ce sont, entre autres, les pastiches de la sculpture luxueuse des boiseries de châteaux. 

    Pendant 30 ans, et parallèlement à d'autres activités, Jean Paul Favand accumule et fait restaurer un ensemble d'objets forains, qui constituent aujourd'hui une des collections les plus importantes au monde. Il a longtemps espéré qu'existerait un Musée d'Etat ouvert au public, mais les nécessités de la survie de la collection l'ont amené à créer un musée privé vivant grâce à l'événementiel.

    La première salle des Pavillons de Bercy, scénarisée sur le thème de l'Art Forain, a été suivie par d'autres, illustrant chacune un thème du spectacle et de la fête.

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

    Le Théâtre du Merveilleux

    Dans ce palais de l'illusion et du rêve, un spectacle vidéo utilisant 12 projecteurs est rythmé par des instruments de musique mécanique automatique. Les nombreuses attractions anciennes côtoient notre jeu astrologique virtuel : Le jeu de la Licorne.

    Le Théâtre du Merveilleux, mélange de réel et de virtuel, vous fera vivre une expérience insolite et inoubliable.

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

      

    Le Musée des Arts Forains

    L'Histoire de la Salle

    Le Théâtre du Merveilleux désigne la forme de spectacle qui avait cours à Paris entre 1800 et 1840.

    C'est un spectacle total : danse, chant, théâtre.

    Il utilise toutes les inventions scientifiques et technologiques de l'ère industrielle naissante ( projections d'images, optiques, éclairages) pour produire des effets fantastiques destinés à émerveiller.

    C'est cette forme de théâtre, innovante pour l'époque, ainsi que la mémoire des « Tivolis », ancêtres de nos parcs d'attractions, qui donnent à Jean Paul Favand l'envie de créer un lieu festif hors du commun.

    Commence alors la recherche et l'assemblage des différents éléments qui pourraient permettre de relever ce défi :

    Créer un palais de l'illusion ,un cabinet de curiosités de 1800 m² où cohabiteraient Naturalias, Artificialias et Virtualias.

    La Course du Palio

    Le Musée des Arts Forains

    La règle du jeu : Il faut faire rouler une boule dans les trous prévus à cet effet, pour faire avancer les chevaux. Il y a trois niveaux : si la boule va dans le trou rouge, le cheval avance au galop, dans le bleu, il va au trot, dans le jaune il avance au pas. Une jeune femme commente en direct la course. 

    Cette attraction fait référence à la course folle du palio de Sienne. Tous les 16 août, cette course hippique spectaculaire fait vibrer les habitants de la ville de Sienne en Italie. Tous les coups bas sont permis, ce qui n’est pas sans risque pour les chevaux et les jockeys. 

    Dix chevaux représentant dix quartiers de la ville. Ils s'élancent pour trois tours exaltés où tous les coups bas sont permis. Queue de poisson, coups de cravaches cinglants et chutes parfois brutales agrémentent les 2 minutes de folie que dure cette cavalcade. Les accidents sont nombreux.

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

    * Sources : Musée des Arts Forains : link

    Du 26 décembre 2016 au 2 janvier 2017 (Réservez pour l'année prochaine, ça vaut le coup d'oeil) !

    Jean-Paul Favand, le maître des lieux, invite conteurs, mimes, acrobates, et compagnies de spectacle vivant à peupler son lieu aux côtés de sirènes, licornes, ombres féériques, masques de théâtre… déjà présents.

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

     

    Le Musée des Arts Forains

    Des spectacles variés vous sont proposés toutes les 30 minutes et certaines attractions et manèges seront accessibles aux petits comme aux grands.

    Niché au cœur du quartier de Bercy à Paris, abrité dans la halle aux vins construite par un élève d'Eiffel, ce lieu unique reçoit plus de 200 000 personnes par an au travers de réceptions ainsi que de visites d'individuels et de groupes.

    Le Musée des Arts Forains

    Son créateur, Jean-Paul Favand, a rassemblé depuis 35 ans des milliers d'objets rares : pièces foraines anciennes, objets du spectacle (Théâtre, music-hall) et objets de curiosités. 

    Ce musée spectacle vivant est une gigantesque scène où le public est acteur de ses propres rêves.

    Le Musée des Arts Forains

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    48 commentaires
  • Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

    Voici mon dernier article sur le Musée de la Poupée. Il y a beaucoup, beaucoup d'autres poupées, plus de 500, je ne peux pas vous les mettre toutes ici. Le 1er février débutera une autre exposition, le Musée de la poupée se renouvelle souvent, pour notre plus grand plaisir. Je vous donne l'adresse de ce fabuleux musée: 

    Le site du Musée : http://www.museedelapoupeeparis.com/

    IMPASSE BERTHAUD

    Quartier Beaubourg 

     75003 Paris - Rambuteau

    Et un jour, dans les années Soixante-Dix, les poupées se sont mises à parler, à marcher, à rire, à pleurer, à chanter et à bouger, c'était incroyable ! 

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

     

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

    Poupée qui marche dans son trotteur et à droite la poupée qui bouge (en tournant un bouton dans son dos, elle bougeait comme un bébé).

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

    Pour terminer cette série d'articles sur ce Musée, voici quelques souvenirs personnels :

    C'était ma première vraie poupée, j'avais 9 ans, elle parlait et marchait, elle m'avait été offerte par ma grand-mère paternelle, j'ai eu la chance et la surprise de la retrouver ici dans ce musée : 

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

    Voici la poupée Tinnie, poupée que j'avais offerte à ma fille Aline. Elle en avait vu de toutes les couleurs la pauvre, à la fin ma fille lui avait même coupé les cheveux ! :

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

    Un baigneur qui ressemblait à un véritable nouveau-né. Je l'avais offert à Aline alors que j'étais enceinte (de sa soeur Yaël), j'avais tricoté toute la layette en me servant de lui !

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 3 : Elles marchent !

    * Sources : http://museedelapoupeeparis.com/

    Des animations et activités sont proposées au musée pour les individuels et les groupes, les enfants et les adultes : ateliers pour enfants, goûters d’anniversaires, visites guidées, expertises de poupées, séminaires sur les poupées, brocantes, accueil de tous types de groupes…

    Le Musée propose un audioguide gratuit, en français et en anglais par Samy Odin, le fondateur du musée.
    https://izi.travel/fr/3f0e-musee-de…

    Comment faire ? C’est très simple : téléchargez, sur votre smartphone, l’appli izi.TRAVEL avant votre visite et écoutez Samy Odin vous raconter l’histoire du musée et des poupées, sa boutique, sa clinique pour poupées et peluches, ses animations…

    Cette application est gratuite, fonctionne également hors connection et est disponible sur l’App Store, Google play et Windows Phone Store.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    42 commentaires
  • Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes 

    La maison Bonomi a été en activité à Milan depuis l'entre-deux guerres. La production des années Trente était chapeautée par Giuseppina Bonomi et consistait, essentiellement, en poupées en composition.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes

    La production de poupées du deuxième après-guerre, a été l'oeuvre de Ferruccio Bonomi, qui a mené la marque à son apogée. C'est à lui que l'ont doit cette exceptionnelle galerie de visages expressifs qui caractérisent la production des années Cinquante et Soixante.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes

    Les habillages des poupées de cette époque sont fabuleux ! d'un goût exquis, ils sont toujours coupés de façon impeccable dans des tissus de qualités. Les chaussures étaient en peau blanche, les dessous extrêmement soignés, les cols, souvent amovibles, étaient toujours doublés comme dans la haute couture.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes

    Les modèles présentés ici montrent d'abord la variété des moules de visages et la déclinaison du moule classique en plusieurs tailles. Le piano, de facture française, date des années Soixante.


     Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes II

    Les années Vingt ont vu apparaître de nouvelles entreprises qui ont beaucoup marqué la mémoire collective. Lenci est la plus connue, car elle a innové dans un genre de poupée alors inédite : la poupée en feutre pressé.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes

    Elena König, d'ascendance allemande, fonda la maison Lenci avec son époux Enrico Scavani, en 1919. Ils s'implantèrent à Turin, via Cassini, et connurent un succès grandissant, accru par la participation très remarquée de la marque à l'exposition parisienne consacrée aux Arts Décoratifs en 1925.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes

    En 1933, la gestion trop "artistique" des Scavini allait entraîner la perte de Lenci, pourtant à son épogée. C'est alors que les frères Garella devinrent les associés des Scavini. Sous leur gestion la marque rayonna encore tout au long des années Trente, toujours sous la direction artistique de Madame Scavini. Cette collaboration s'arrêta en 1940, lorsque Elena Scavini quitta définitivement la Lenci.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Les poupées italiennes

    Toujours dans les années Vingt, l'entreprise romaine Burgarella, a excellé dans l'utilisation de la composition, sous la direction artistique de Ferdinando Stracuzzi. A la même époque, des entreprises comme l'industria Nazionale di Celluloïde, étaient spécialisées dans la fabrication de baigneurs en celluloïd. (Le Musée de la Poupée).

    * Sources :  http://museedelapoupeeparis.com/

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    42 commentaires
  • Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Bécassine

    Exposition autour du célèbre personnage de bande dessinée apparu en 1905, à travers les albums originaux, des poupées rares et anciennes et une multitude d’objets insolites à son image. cette exposition ravira les enfants d’hier nostalgiques, les enfants d’aujourd’hui qui chantent "leur cousine", les amateurs de bande dessinée.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Bécassine

    Bécassine est née en 1905, sous la forme d’une planche réalisée en dernière minute pour permettre le bouclage du premier numéro du magazine. Elle ne reparut dans la revue qu’un peu plus tard pour répondre aux demandes des lectrices.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Bécassine

    Cette petite bonne bretonne, naïve, pleine de bonne volonté et d’énergie est née de la plume de Jacqueline Rivière, alors rédactrice en chef, et fut reprise dès 1913 par celle de l’éditeur Maurice Languereau connu sous le pseudonyme de Caumery (1867-1941). Le principal dessinateur qui croqua cet attachant personnage est le célèbre illustrateur Emile Joseph Porphyre Pinchon (1871-1953).

    Elle fera l’objet, à partir de 1913, d’une série de 27 albums dessinés par Pinchon et écrits par Caumery, dont le premier est « L’enfance de Bécassine ». Aujourd’hui les éditions Gautier-Languereau/ Hachette-Livre continuent de rééditer les albums originaux et d’adapter les textes pour les enfants de tous âges.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Bécassine

    Bécassine a su dépasser ce cadre pour devenir un mythe intemporel. Elle sera déclinée sous la forme de poupées portant son costume, parmi lesquelles les modèles en tissu bourré par Reine Degrais, mais également sous la forme d’une multitude d’objets à son image : manches de parapluie, lampes, jouets mécaniques, cendriers, porte-clefs, papeterie, figurines…

    Elle a aussi inspiré le personnage d’un film, une célèbre chanson interprétée par Chantal Goya et, plus récemment, un dessin animé diffusé au cinéma.

    * Sources : http://www.museedelapoupeeparis.com/Becassine-devoile-les-Tresors-de.html

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    45 commentaires
  • Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3 

    Ensemble d’une cinquantaine de poupées et baigneurs en celluloïd français et allemand réalisés de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 60’, quand le celluloïd fut interdit dans la fabrication des jouets à cause de son risque d’inflammabilité. Cet ensemble permet de suivre l’évolution esthétique et technique de ce jouet.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3

     

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3

    Le terme baigneur vient du fait que les enfants pouvaient les mouiller et les baigner contrairement aux poupées de porcelaine par ailleurs très lourdes et fragiles.

    Toutefois, le celluloïd devient cassant avec le temps particulièrement lorsqu'il a été exposé au soleil et aux fortes variations de température. Un baigneur ancien est très fragile et il doit toujours être manipulé avec beaucoup de précautions surtout par les néophytes.

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3

    Il peut s'agir de "garçons" ou de "filles" mais toujours avec des cheveux moulés jamais avec des cheveux synthétiques ou naturels. Dans de rares cas, le corps peut être en composition. Sauf exception, ce sont des pièces d'au moins 30 cm. Cependant, certaines sont plus petites mais elles sont peu nombreuses. L'origine est française.

    Mes coups de coeur :

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3

     

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3

    Le site du "Musée de la Poupée" : https://boutique.museedelapoupeeparis.com/

    Les collections changent tout le temps. Les "salles" varient d'une saison à l'autre. Un endroit à aller voir en famille !

    Le Musée de la Poupée : Collection permanente : Salle 2 et 3

    Cliquez sur les photos pour les voir en grand format.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    54 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires